Tourisme : une saison d’été dans le vert grâce aux nationaux
1 septembre 2017
Wiam Markhouss (220 articles)
0 Commentaire
Partager

Tourisme : une saison d’été dans le vert grâce aux nationaux

Les hôtels clubs de Marrakech ont frôlé les 100% de taux d’occupation grâce à la formule All inclusive. A Agadir, les nationaux et les MRE ont dynamisé l’activité des hôteliers et restaurateurs. Dans la perle du détroit, l’arrivée de la délégation de 1 000 personnes du Roi Salmane d’Arabie Saoudite a boosté les taux d’occupation des hôtels.

Les principales villes touristiques du Royaume, à savoir Tanger, Marrakech et Agadir, ont enregistré une bonne saison estivale. A Marrakech, malgré une chaleur suffocante, les hôtels clubs qui présentent des offres All inclusive ont affiché complet. «Il s’agit de 20 hôtels clubs de la ville ocre qui ont affiché entre 70 et 100% de taux d’occupation durant les mois de juillet et août grâce notamment à l’offre tout compris. On peut en citer le Club Med, l’hôtel Marmara, Iberostar Club ouvert en avril, Ryad Park, Dar Atlas, Kenzi Club Agdal, Aqua Fun ou encore Aqua Mirage», déclare Abdellatif Abouricha, responsable de la communication et des relations presse au CRT de Marrakech-Safi. Les touristes ayant afflué sur la ville sont constitués en grande partie de nationaux, le reste est partagé entre les MRE et quelques étrangers. Néanmoins, l’activité MICE n’a pas été satisfaisante à Marrakech cet été. Les hôtels de luxe n’ont pas dépassé un taux d’occupation de 30%. C’est la raison pour laquelle des hôtels traditionnellement tournés vers le MICE ont proposé des séjours en All inclusive. A titre d’exemple, on peut citer Ryad Mogador, Kenzi Menara ou encore Palmeraie Golf Palace. En somme, le taux de remplissage des hôtels de Marrakech estimé en juillet est de 48%. Cette performance est encore éloignée de l’objectif de 65% que ciblent les professionnels de la ville.

Les offres pour Aid Al Adha pullulent

Pour sa part, le mois d’août se présente bien. Et pour cause, plusieurs touristes locaux prolongeront leur séjour jusqu’à l’Aid Al Adha. Les offres pour la fête du sacrifice battent leur plein en ce moment. Plus tard, à partir du 10 septembre, l’activité MICE devrait reprendre de plus belle. Une dizaine d’évènements, de salons et de forums seront organisés à Marrakech jusqu’à la fin du mois de novembre. Pour le tourisme conventionnel, les marchés en augmentation à Marrakech sont les marchés russe, chinois, allemand et anglais. Encore faut-il garder une bonne image du Maroc à l’international qui, au cas contraire, risque de réduire à néant tous les efforts de promotion de l’ONMT et des professionnels.

La clientèle allemande classée deuxième à Agadir cet été

Les hôteliers semblent satisfaits de la saison estivale dans la capitale du Souss. Le taux de remplissage des établissements classés dépasse 70% durant cette période. D’après Mahfoud El Filali, DG de Kenzi Europa Agadir, la performance du mois d’août sera encore meilleure que celle de juillet. La clientèle, elle, est composée de touristes nationaux et MRE dont les nuitées et les arrivées ont dépassé de loin celles de la clientèle étrangère. Outre la clientèle locale, la clientèle allemande est classée deuxième à Agadir grâce notamment aux tour-opérateurs FTI et Atlas Hospitality. Notons également une légère reprise du marché français. Enfin, la ville a aussi accueilli des touristes russes, polonais et tchèques en quête de séjour balnéaire.

Les nationaux toujours en force dans le nord du Royaume

Quant à la perle du détroit, les hôtels classés de la ville ont bénéficié cet été, comme en 2016, des retombées positives du séjour du Roi Salmane d’Arabie Saoudite et de sa suite estimée à 1000 personnes. Ces hôtes de prestige ont passé un mois dans la ville. Ce qui a permis aux différents établissements d’afficher complet. «Le taux d’occupation frôle 100% dans nos deux hôtels, Hilton Garden Inn City Center (320 chambres et suites) et Hilton City Center Hotel & Residences (180 chambres et suites). Dès la fin du mois d’août, on commencera à avoir de la disponibilité», déclare un responsable de l’hôtel. Il faut dire que les déplacements de S.M. Mohammed VI et de sa suite au nord du Maroc ont aussi contribué à cette tendance qu’on retrouve dans la majorité des hôtels classés depuis mi-juillet. Outre cette clientèle, la demande des touristes locaux était forte. Les nationaux et les MRE ont constitué la plus importante proportion de visiteurs dans la ville et ses environs. Et ce, malgré la flambée des prix des nuitées hôtelières pendant l’été. Pour leur part, les touristes internationaux sont moins nombreux que l’année dernière. D’après les professionnels, ils préfèrent visiter la ville lors de la rentrée ou en milieu d’année en tant que touristes d’affaires ou en simples voyageurs.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *