SIAM : A l’ouverture officielle, S.A.R. le Prince Héritier a séduit les agriculteurs
30 avril 2015
Lavieeco (21834 articles)
0 Commentaire
Partager

SIAM : A l’ouverture officielle, S.A.R. le Prince Héritier a séduit les agriculteurs

Mardi 28 avril dans la matinée, S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan a fait le grand tour des pavillons et stands et ne s’est pas empêché de déguster de la bonne huile d’olive marocaine.

Le SIAM se bonifie, se réinvente, s’agrandit et s’améliore d’année en année exactement à l’image du Plan Maroc Vert qui cette année, en marge du salon, a fait l’objet d’un bon check-up de mi-parcours qui a permis d’évaluer et de constater les grandes avancées réalisées et surtout aussi de dresser une feuille de route encore plus ambitieuse et plus volontariste pour la période 2015-2020 (lire articles pages 16-17)

Produits de terroir, réalisations et perspectives du Plan Maroc Vert,  l’agriculture en Afrique, partenariat Sud-Sud, relations Maroc-France et bien d’autres thématiques ont focalisé les différents temps forts du salon. C’est ainsi qu’à l’ouverture officielle du SIAM 2015, présidée par S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan, des produits du terroir ont été les premiers à être à l’honneur avec la remise de signes distinctifs d’origine et de qualité à neuf agriculteurs producteurs. Ainsi, l’indication géographique «Amande du Rif» a été remise à Abdelouahed Al Haddouchi, président du Groupement d’intérêt économique «Louzima».

Le signe distinctif de qualité «Dattes Najda» a été attribué à Belhassan Mohammed Ben Abdellah, président de la Fédération nationale des producteurs de dattes, au moment où les indications géographiques le «Henné Ait Waili» et «Miel Daghmous du Sahara» ont été remises à M’barek Nafaoui, président de l’Oasis du Sahara (COS). SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a également remis l’indication géographique «Coings d’oued El Maleh» à El Khayati Reghay, président de la coopérative agricole d’oued El Maleh pour la production des coings, l’indication géographique «Huile d’olive Outat El Haj» au président du Groupement d’intérêt économique «Challenge du Millénaire» et l’indication géographique «Les figues sèches Nabout Taounate» à Taibi Saida, présidente de la coopérative «Manabii Bouadal pour le développement agricole». Ont profité des distinctions remises : «L’huile d’olive Taferist» de la coopérative Al Amana pour la production agricole et animale ainsi que «les lentilles de Zaer» de l’Association Moul Lbled pour l’agriculture et le développement.

S’en est suivie, comme à l’accoutumée, la grande tournée des différents pavillons et stands. Tournée durant laquelle S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan a visiblement séduit et touché les participants, notamment les agriculteurs, par sa spontanéité et l’intérêt qu’il semble porter aux activités liées à la terre. On l’a vu par exemple déguster de la bonne vieille huile d’olive bien de chez nous. Au fur et à mesure de sa tournée, S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan a écouté longuement les explications dans les différents stands notamment dans les pavillons régions, machinisme, produits du terroir, élevage, nature, agrofournitures et au pavillon international où sont présents en force de grands pays agricoles comme l’Allemagne, l’Espagne et la France.

Et c’est précisément la France qui, le lendemain, mercredi 29 avril, était à l’honneur des activités du salon dans le cadre de la journée franco-marocaine dédiée à la coopération entre les deux pays au service de l’agriculture subsaharienne. Et c’est à juste titre si, en ouverture des travaux de cette journée, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a déclaré d’emblée que «les deux thématiques choisies pour l’ouverture des séminaires du SIAM 2015 étaient au cœur de la dernière réunion que nous avons eue avec notre homologue français Stéphane Le Foll», en rappelant que «le partenariat agricole et agroalimentaire franco-marocain pour le développement de l’Afrique subsaharienne et la valorisation des produits alimentaires méditerranéens de qualité sont deux sujets d’extrême importance qui concernent  aussi bien le Maroc que la France». Un sens du partenariat que les responsables de part et d’autre ont voulu concret et actif puisque, en marge de ladite journée, deux conventions importantes ont été signées.

La première porte sur le renforcement de la recherche appliquée et l’encadrement technique des producteurs dans le domaine des cultures oléagineuses. Principal objectif : définir les modalités de mise en œuvre et de financement des programmes de la recherche appliquée et de l’encadrement technique des producteurs dans le domaine des cultures oléagineuses visant l’amélioration des performances de la filière des cultures oléagineuses pour la période 2015-2020. Cette convention implique la Fédération interprofessionnelle des oléagineux (FOLEA) et le ministère de tutelle pour un engagement financier de 10 millions de dirhams.

La deuxième convention, elle, concerne la commercialisation des semences oléagineuses et a pour objet la réalisation d’essais variétaux et techniques relatifs aux semences d’oléagineuses et de colza, la promotion et commercialisation des semences oléagineuses des variétés demandées par le Groupement  des industriels oléagineux du Maroc (GIOM), via le réseau de distribution SONACOS, de la relance de la multiplication des variétés d’oléagineux et de colza ainsi que de la formation au profit des agriculteurs et techniciens en matière de production et d’industrialisation des oléagineuses.

Au-delà de ces volets importants que sont l’institutionnel et le BtoB, le SIAM est devenu aussi au fil des années un véritable pôle d’attraction pour le grand public qui vient des quatre coins du Maroc pour découvrir l’univers de l’agriculture. Le SIAM est devenu presque un pèlerinage annuel qui nous rappelle finalement que le Marocain ne perdra jamais ce mystique attachement à la terre n M.C.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *