L’ONMT reste volontariste malgré une subvention en baisse
14 janvier 2016
Anne-sophie Martin (653 articles)
0 Commentaire
Partager

L’ONMT reste volontariste malgré une subvention en baisse

Dans la foulée de la tenue de son conseil d’administration, le 29 décembre dernier, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) monte au créneau en présentant un plan d’action «de rupture» pour 2016 malgré une subvention de 200 MDH, soit 100 MDH de moins qu’en 2015,  auxquels s’ajoutent la taxe aérienne et la taxe de promotion touristique.

S’accordant avec les opérateurs, la priorité numéro 1 de l’office vise «le renforcement de la desserte aérienne pour un véritable saut quantitatif». La priorité sera également accordée à la diversification des marchés, à commencer par les marchés britanniques et allemands, considérés comme les principaux relais de croissance de la destination à court et moyen terme, sans oublier le marché russe.

A la recherche d’une destination pour remplacer la Turquie, ce dernier revêt également un potentiel intéressant. Les discussions pour l’ouverture d’une ligne Moscou-Agadir via Marrakech se poursuivent. Après une année 2015 ponctuée par des campagnes de promotion et de publicité originales, mettant l’accent sur les valeurs et le patrimoine du Maroc,  le DG de l’office, Abderrafie Zouiten, promet «une rupture digitale» pour la promotion de la destination Maroc qui concernera les sites web, les réseaux sociaux, la e-publicité et la e-réputation. Le nouveau portail visitmorocco qui se veut «direct, immersif, pratique et social», ainsi que les portails régionaux qui l’accompagnent, seront ainsi dévoilés d’ici juin 2016.

Mots-clés tourisme

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *