L’Exécutif pourrait revenir sur sa décision d’augmenter le prix de l’eau en 2016
15 décembre 2015
Imane Trari (381 articles)
0 Commentaire
Partager

L’Exécutif pourrait revenir sur sa décision d’augmenter le prix de l’eau en 2016

Cette décision vise à faire passer sans heurts l’augmentation de la TVA sur la distribution de l’eau prévue dans le PLF 2016. La hausse du prix de l’électricité et de l’assainissement est maintenue et sera appliquée à partir de janvier.

La levée de boucliers suscitée par les réajustements des tarifs des services de distribution d’eau, d’électricité et d’assainissement pourrait s’avérer fructueuse pour les clients. De sources concordantes, le gouvernement pourrait probablement bloquer l’augmentation de 6% du tarif de distribution d’eau prévue début janvier 2016 dans le cadre du contrat programme Etat-ONEE. L’objectif est de faire passer sans heurts la disposition du projet de Loi de finances 2016 prévoyant une hausse de la TVA sur la distribution de l’eau qui devrait, au cas où elle est votée par la Chambre des conseillers, s’établir à 10% en 2016 contre 7% actuellement. En revanche, les réajustements programmés pour les services d’électricité et d’assainissement seront maintenus. Pour le segment des clients particuliers, la hausse prévue sera respectivement de 3% et 0,10 DH/m3. Si la décision d’augmenter le prix de l’eau est maintenue, la facture des usagers domestiques s’alourdirait de 4,5% en moyenne.

Ce sont les habitants de Casablanca, Rabat et Tanger qui ressentiront le plus cette hausse puisque c’est dans ces villes que le coût de distribution de ces services est le plus élevé. L’impact sera encore plus important pour les clients dont la consommation est située dans les tranches de facturation sélectives. En guise d’exemple, un client de Casablanca ayant consommé 510 Kwh d’électricité (5e tranche), 30 m3 d’eau (4e tranche) et 30 m3 d’assainissement (4e tranche) verra sa facture hors-taxe passer de 1053 DH à 1124 DH. Avec cette même consommation, un client de Amendis Tanger devrait payer 1 056 DH contre 1 010 DH en 2015. Pour les consommateurs situés dans la 3e tranche, l’augmentation en valeur tournera autour de 15 DH par facture pour les deux opérateurs (Lydec et Amendis). Elle ne dépassera pas les 6 DH pour la facturation progressive relative à la 2e tranche de consommation et bien évidemment les usagers de la 1ère tranche ne subiront aucun impact.

A Tanger, 40% des 540000 clients d’Amendis ne subiront aucune hausse

Ces augmentations sont approximatives puisque les sociétés de gestion déléguée, en concertation avec les autorités délégantes, pourraient se contenter de répercuter les augmentations prévues dans le cadre du contrat programme ou prévoir, en plus de l’augmentation fixée, une marge supplémentaire due à une hausse plus importante du prix du gros que celles prévues pour les usagers particuliers. Dans ce sens, rappelons que les prix de l’eau, de l’assainissement et de l’électricité sont réglementés et fixés par le Comité de suivi de la gestion déléguée, qui est composé de l’autorité délégante (pour chaque ville concernée), du ministère de l’intérieur et de la société de gestion.

Pour le Grand Casablanca, «les tarifs qui seront adoptés par Lydec sont en cours de négociation ; la nouvelle grille sera disponible d’ici deux semaines», avance une source proche du comité qui nous a confié que «les autorités de la ville feront de leur mieux pour que l’écart entre le prix de distribution au détail de l’ONEE et celui de Lydec en matière d’électricité ne soit pas important». Notons que selon la tarification actuelle, la différence entre les deux opérateurs en matière de distribution d’électricité sur Casablanca est estimée à 8,6%. Contacté à ce sujet, le département communication de Lydec n’a pas souhaité donner suite à notre requête.

A Tanger, on accorde davantage d’intérêt à ce dossier depuis que la population a commencé à protester contre les factures d’Amendis. Une source de la Commune urbaine de Tanger confirme que la répercussion sera limitée à ce qui est prévu par le CP. La société de gestion déléguée a également pris toutes les mesures nécessaires afin d’atténuer l’impact de la hausse. Selon une source proche de l’opérateur, «Amendis a lancé une campagne de sensibilisation en direction de ses clients dans les villes de Tanger et Tétouan afin de les aider à optimiser la consommation». Dans ce sens, il est à noter que sur les
540 000 clients de l’opérateur, près de 40% ne seront pas touchés par la hausse. Sur ce registre, l’opérateur continue son programme d’installation de compteurs supplémentaires individuels. Et dans les zones où il est techniquement impossible d’installer ces compteurs, une tarification particulière en fonction du nombre de familles est adoptée. «Plus de 12 000 compteurs collectifs recensés dans le cadre de ce programme bénéficient désormais d’une facturation réduite», annonce notre source.

De son côté, l’ONEE a opté pour un nouveau processus de facturation. Grâce à une nouvelle solution technologique, ses agents releveurs peuvent, après vérification du niveau de consommation, synchroniser avec le système central de facturation et imprimer la facture le moment venu. En somme, les opérateurs ne lésinent pas sur les moyens afin de faire passer cette augmentation sans provoquer de tensions sociales.

Les prix d’approvisionnement des distributeurs connaîtront également une augmentation. En matière d’électricité, la prime fixe enregistrera une hausse de 10%, en passant de 154,53 DH à 169,98 DH par an et par KVA (Kilovolt ampère). En revanche, le prix du KVA baissera significativement dans les heures pleines (7h à 17h en hiver et 7h à 18h en été) et les heures creuses (22h à 7h en hiver et 23h à 7h en été). Cette baisse sera toutefois compensée par l’intégration d’un nouveau poste horaire, en l’occurrence les heures de pointe de 17h à 22h en hiver et 18h à 23h en été.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *