27 juin 2003
Lavieeco (24777 articles)
0 Commentaire
Partager

Les voyagistes français se réunissent à  Casablanca

Leur comité exécutif se tient en dehors de la France pour la première fois.

Le syndicat national des agences de voyages français (SNAV) a, pour la première fois de son existence, tenu une réunion de son comité exécutif hors territoire français. A l’invitation de Royal Air Maroc, une vingtaine de représentants de cette fédération, qui regroupe pas moins de 1400 agences de voyages et pèse 80% du chiffre d’affaires de la profession, ont organisémardi 24 juin leur meeting annuel, auquel ils ont associé des professionnels marocains du secteur.
Si l’ordre du jour de cette réunion inédite était plutôt normal, c’est surtout la symbolique du geste qui mérite l’attention. En faisant le déplacement à Casablanca, les opérateurs français ont tenu à exprimer leur soutien à la destination Maroc, affectée par les attentats du 16 mai.
Ils prévoient une amélioration pour le second semestre
Un épisode malheureux qui, pour eux, ne prête pas à conséquence. Ils estiment que la réactivité du Maroc et la communication immédiate, à la suite de cet événement, ont été de nature à amoindrir l’effet psychologique d’aversion envers la destination. Aussi considèrent-ils que les attentats du 11 septembre ou encore la guerre en Irak ont eu des effets plus dévastateurs.
Et la reprise ? Les voyagistes français pensent que la destination Maroc devrait enregistrer une stagnation, voire même une légère amélioration, en dépit de ce qui s’est passé. Cela, grâce à une reprise au cours du second semestre 2003.
Rappelons que le marché français est le principal pourvoyeur de touristes (un million) à destination du Maroc.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *