Les fabricants de médicaments : Questions à Ayman Cheikh Lahlou, Président de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP)
2 mars 2017
Wiam Markhouss (229 articles)
0 Commentaire
Partager

Les fabricants de médicaments : Questions à Ayman Cheikh Lahlou, Président de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP)

«Les délais d’obtention des AMM sont trop longs».

La Vie éco : L’AMIP milite pour le renforcement de la place de l’industrie locale sur le marché marocain en vue de réduire les importations. Quels sont les obstacles auxquels elle fait face ?

Pour réduire les importations, il faut des signaux clairs en faveur de la fabrication locale. Il est indispensable de créer un contexte pour que les industriels continuent à investir, sans compter que la fabrication locale équivaut à la sécurité sanitaire. Par ailleurs, les textes sur les enregistrements des médicaments et les modalités de fixation des prix ne sont pas alignés sur les objectifs de réduction des importations. Les textes d’enregistrement permettent un temps plus court pour les importés que pour les fabriqués. En même temps, les médicaments importés jouissent actuellement d’un statut de prix plus élevé.

Les mesures que vous prônez pour développer les exportations…

D’abord, les délais d’obtention des AMM locales doivent être raisonnables. Dans ce cadre, un progrès significatif et un soutien de l’administration sont attendus. Les industriels sont réellement pénalisés par les délais trop longs. Il faut en moyenne un délai d’au moins 3 ans pour obtenir une AMM au Maroc, il faut compter 1 an et demi pour une AMM locale (pays destinataire). Au final, la durée du processus est estimée entre 4 et 5 ans. Vous imaginez bien que ni le marché, ni les concurrents présents à l’étranger ne nous attendent !

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *