27 décembre 2010
Lavieeco (23978 articles)
0 Commentaire
Partager

Le plan Halieutis a désormais son salon

Il sera de type international et la 1ère édition se tient du 26 au 29 janvier 2011 à  Agadir. Quinze pays ont déjà  répondu favorablement à  l’invitation.

Le Maroc aura, désormais, son rendez-vous des métiers de la pêche maritime, de la valorisation des produits de la mer et de l’aquaculture : c’est le Salon Halieutis portant le nom du plan éponyme, lancé en septembre 2009. Aziz Akhannouch, le ministre de tutelle du secteur, en a dévoilé récemment tous les détails dans une conférence de presse organisée le 16 décembre à Rabat. Halieutis sera international et la première édition se déroulera à Agadir du 26 au 29 janvier 2011. Pourquoi Agadir ? Pour le ministre, la légitimité de la ville d’accueillir la première édition d’une telle rencontre tient en une phrase : c’est le plus important port du pays en volume pêché. Et puis, la capitale du Souss, plus ouverte que jamais sur le reste du pays, grâce à l’autoroute, dispose de l’infrastructure hôtelière et logistique pour assurer le succès de ce rendez-vous qui a déjà reçu l’aval des professionnels. De plus, une quinzaine de pays, dont la France, la Belgique, l’Allemagne et le Sénégal ont répondu favorablement à l’invitation. Et ils n’y viennent pas en villégiature car, outre que ce salon se veut un événement au rayonnement international, il se positionne également comme «une plateforme de mise en relation et de promotion de partenariat» et, enfin, un vecteur d’investissement dans un secteur en pleine mutation, à travers la stratégie qui porte le même nom.

200 exposants et 100 000 à 120 000 visiteurs attendus

Le Salon Halieutis qui s’étendra sur une surface de 16 000 m2 prévoit d’accueillir 200 exposants et 300 enseignes autour de six pôles d’attraction : flotte et engins, valorisation et process, ressources, formation, international et régions et aspects institutionnels. Bien entendu, la manifestation a un côté professionnel, mais les organisateurs, à côté des rencontres B2B, comptent ouvrir les portes au public durant les deux derniers jours du salon. En fait, l’ambition de cette rencontre est de recevoir beaucoup de monde : on prévoit entre 100 000 et 120 000 visiteurs.
L’aspect scientifique n’a pas été en reste puisqu’un important programme de conférences et de débats est prévu. Il porte sur les problématiques de l’heure telles l’amélioration de la chaîne de valeur du secteur, la préservation de la ressource, les pistes de valorisation nouvelles des produits de la mer…
Pour impliquer les professionnels mais aussi pour doter le salon d’une instance de décision et de suivi -comme pour le Salon de l’agriculture ou celui dédié au cheval-, une association appelée Halieutis a été créée et c’est à la directrice générale de l’Office national des pêches (ONP) qu’a été confiée sa présidence.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *