Le Groupe Attijariwafa bank accélère la cadence
13 mars 2018
Naoufel Darif (831 articles)
0 Commentaire
Partager

Le Groupe Attijariwafa bank accélère la cadence

Le produit net bancaire a augmenté de 10% par rapport à 2016, à 21,6 milliards de DH. Le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale ordinaire la distribution d’un dividende de 12,50 DH par action. Le groupe entend continuer à capitaliser sur les nouvelles technologies pour pousser la digitalisation des produits et procédés.

Lgroupe bancaire panafricain a achevé cet exercice, caractérisé par la première consolidation des résultats d’Attijariwafa bank Egypt (8 mois d’activité), sur d’excellents résultats. Selon le management de la banque, s’exprimant lors de la présentation des résultats à la presse et aux analystes, le produit net bancaire s’est établi à 21,6 milliards de DH, en augmentation de 10% par rapport à 2016. Une performance imputable à la bonne tenue des différentes rubriques d’activité, notamment la marge d’intérêt qui a augmenté de 11,2%, la marge sur commissions en croissance de 8,3% et le résultat des activités de marché qui, lui, a marqué un bond de 14,5%. En 2017, le total des crédits a atteint 286 milliards de DH, en progression 5,3%. Quant aux dépôts, ils ont atteint 439,7 milliards de DH à fin 2017, contre 404,3 en 2016, en hausse de 8,8%.

Dans ces conditions, le résultat brut d’exploitation a marqué une progression de 10,8%, à 11,7 milliards de DH -le coefficient d’exploitation est passé de 46,5% en 2016 à 46,1%. Dans le sillage de la bonne performance opérationnelle, le résultat net consolidé s’est inscrit en hausse de 16,5%, à 6,6 milliards de DH.

Digitalisation des produits et procédés

La conjugaison de ces performances ont permis au groupe d’augmenter de 13,3% le résultat net part du groupe (RNPG) à 5,4 milliards de DH. Par pôle d’activité, l’évolution du RNPG provient d’une croissance organique de la banque au Maroc et en Europe, en plus de Tanger Offshore dont l’activité a progressé de 14,7% par rapport à 2016. «Attijariwafa bank Egypt, consolidé pour la première année, a contribué également de deux points à la croissance de la rentabilité du groupe en 2017», informe Ismail Douiri, DG d’Attijariwafa bank.

Par ailleurs, les comptes laissent apparaître une consolidation de la structure financière du groupe, suite à l’augmentation des fonds propres de 3,4 milliards de DH, à 50,8 milliards (+7,2%). La rentabilité financière, quant à elle, s’apprécie, débouchant sur une rentabilité des capitaux propres (RoE) de 15,3% et une rentabilité des actifs (RoA) de 1,4%, en hausse respectivement de 1,7 point et de 0,1 point. A propos des perspectives, le plan stratégique «Energies 2020», lancé en 2016, vise à positionner le groupe en banque relationnelle de référence, qui entend continuer à capitaliser sur les nouvelles technologies pour pousser davantage la digitalisation des produits et procédés. Attijariwafa bank indique que les orientations de ce plan lui ont permis en 2017 de consolider son positionnement sur la banque digitale et les solutions de paiement électronique.

En attendant, les actionnaires doivent se frotter les mains. Le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale ordinaire la distribution d’un dividende de 12,50 DH par action.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *