La CNSS entre dans l’ère de la digitalisation
3 novembre 2017
Wiam Markhouss (249 articles)
0 Commentaire
Partager

La CNSS entre dans l’ère de la digitalisation

Les adhérents de la caisse peuvent désormais consulter le détail de leur situation à travers les canaux de e-services. La refonte du dispositif digital permettra d’anticiper un trafic plus important après l’entrée en vigueur de l’AMO pour les indépendants.

Les 3,2 millions de salariés déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) peuvent désormais consulter le détail de leur situation sur le portail Damancom créé en 2003. Les employeurs y effectuent déjà la télédéclaration et le télépaiement. Mais ce n’est qu’après un projet de refonte entamé suite aux retours d’information des entreprises adhérentes et la connaissance de leurs besoins que le portail a inclus de nouvelles fonctionnalités telles que l’adhésion en ligne, la consultation du détail de la situation de l’entreprise vis-à-vis de la CNSS, l’affiliation à la CNSS en ligne, ainsi que la gestion du compte et l’immatriculation des salariés en ligne.

«Quatorze ans après la création de Damancom, nous lançons la 2e version du site malgré l’absence d’obligation par la loi. Nous entamons également un travail commercial pour attirer de plus en plus de petites entreprises», déclare Said Ahmidouche, DG de la CNSS. Aujourd’hui, le portail affiche 150 066 entreprises télédéclarantes et 76 475 entreprises payantes en ligne représentant 2,9 millions d’assurés. Une prouesse, à en croire le management de l’organisme. Qui plus est, la stratégie de dématérialisation a permis d’économiser 5 millions de papier à la CNSS depuis 2003 jusqu’à aujourd’hui.

En plus de ces e-services fournis à la communauté, la caisse prône la transparence et le droit à l’information. «L’objectif est d’éviter que des assurés se retrouvent, après 30 ans de travail, dépourvus d’indemnités car ils n’ont pas vérifié si les cotisations de leur employeur ont été envoyées. Preuve en est, le premier motif de visite d’un adhérent dans les agences de la CNSS est de savoir s’il est déclaré ou pas. Aujourd’hui, il peut vérifier sa situation sur internet», remarque M. Ahmidouche.

2,2 MDH investis dans le projet

Outre le portail Damancom, la CNSS a lancé en 2011 le portail des assurés dédié à la consultation du récapitulatif de carrière, de l’état de traitement des dossiers des prestations servies par la CNSS, ainsi que du paiement périodique des pensions et des allocations familiales.

Autre e-service très utilisé, l’application mobile Ma CNSS, opérationnelle depuis 2014. Elle a déjà atteint 3 millions de téléchargements sur smartphone. En plus des fonctionnalités précitées, cette application permet la géolocalisation des représentations locales et régionales de la caisse.

De nouvelles fonctionnalités telles que la consultation de l’historique complet des déclarations mensuelles de salaires et l’état de traitement des nouvelles prestations sont aussi disponibles. Ce projet digital, au coût de 2,2 MDH, permet d’anticiper les besoins. Le nombre des adhérents va en effet considérablement augmenter avec l’assurance maladie pour les indépendants.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *