24 juin 2005
Mohamed Moujahid (1040 articles)
0 Commentaire
Partager

Kounouz Biladi fait du charme aux MRE

Du 1er juillet au 31 août, chambre double, petit-déjeuner compris
: de 200 à 700 DH TTC la nuitée.

L’opération «Kounouz Biladi» sera reconduite du 1er juillet au 31 août. Elle concerne, pour ce qui est des tarifs, aussi bien les MRE (Marocains résidents à l’étranger) que les nationaux. Ces tarifs se déclinent selon la catégorie de l’établissement. En juillet, le prix de la nuitée pour une chambre double, petit-déjeuner compris, va de 200 DH TTC dans un 2 étoiles à 700 DH TTC dans un 5 étoiles. En août, il faudra débourser 100 DH de plus pour les mêmes prestations. Ce sont à peu près les tarifs que l’année dernière, même si on a essayé de régionaliser l’offre en fonction du taux d’occupation. Une cinquantaine d’agences de voyages participent à l’opération.
Pour cette année, l’ONMT (Office national marocain du tourisme) veut inciter davantage de MRE, qui ont été 2,7 millions à visiter le Maroc en 2004, à fréquenter les établissements hôteliers ou d’autres types de réceptifs, à défaut d’acheter directement des packages à l’instar des touristes étrangers. Ce faisant, une enquête a été menée dans certains pays d’accueil (Italie, Allemagne et Angleterre) pour cerner leurs motivations et leurs besoins.

Ils préfèrent d’abord l’Egypte ou la Tunisie
Il ressort de l’enquête que 42 % des MRE placent le Maroc, en tant que destination touristique de leur choix, en troisième position après l’Egypte et la Tunisie. Pour 81% d’entre eux, le retour au pays est motivé par la famille et non le tourisme au sens classique.
Ces données montrent, commente le DG de l’ONMT Abbas Azzouzi, lors d’une conférence de presse tenue à Casablanca, lundi 20 juillet, que le marché des MRE, qui représentent 50 % des touristes, «n’est pas du tout acquis», particulièrement les jeunes générations. L’objectif avoué des responsables de l’office est de corriger cette image qui souffre du prix du billet d’avion, de l’absence de packages adaptés et d’un déficit d’information. Des campagnes publicitaires ont été lancées dans les principaux pays de résidence (Espagne, Allemagne, Bénélux , Italie et France) à travers les médias, et au niveau des consulats.
Pour réunir toutes les chances de succès de «Kounouz Biladi», les transporteurs ont été mis à contribution, notamment Royal Air Maroc, Comanav et la CTM, chargées de distribuer des dépliants et de projeter des spots publicitaires tout au long du voyage des MRE

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *