Forêts : net repli de la superficie incendiée
1 janvier 2018
Mehdi Jaouhari (125 articles)
0 Commentaire
Partager

Forêts : net repli de la superficie incendiée

En 2017, 2 414 ha ont été brûlés dans 433 feux de forêts n La superficie incendiée est majoritairement constituée de strate herbacée et d’essences secondaires n 182,7 MDH ont été alloués au programme de prévention et de lutte contre les incendies de forêts.

En 2017, 433 feux de forêts ont touché une superficie totale de 2 414 ha, soit une performance remarquable de 5,5 ha/incendie. Le bilan a été présenté jeudi 21 décembre à Rabat, lors d’une réunion présidée par Abdeladim Lhafi, Haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

Il ressort du bilan que la superficie incendiée est majoritairement constituée (à plus de 65%) de strate herbacée et d’essences secondaires. Le comité précise par ailleurs que grâce au processus d’alertes proactif et à la célérité des interventions sur les feux naissants, les forêts nobles touchées ne constitueraient que 1,9 ha par incendie.

Durant les deux dernières décennies, le nombre de feux de forêts a augmenté de 10%, tandis que la superficie incendiée a connu un net repli, peut-on encore ressortir des données présentées durant la réunion du comité. Comparant les statistiques enregistrées durant la période 1997-2006 avec celle de 2007-2016, le nombre de feux a en effet grimpé de 415 à 455 incendies. Par contre, la superficie incendiée a diminué de 25%, en passant de 3 700 ha/an à 2 850 ha/an. Celle-ci a diminué de 50% durant les cinq dernières années (2013-2017), pour atteindre seulement 1930 ha/an à en croire la même source. Autre indice positif : la superficie des essences nobles (formations arborées) incendiées a diminué de 45%, passant de 72 à 40%.

Plusieurs actions préventives et opérationnelles sont prévues

Au cours des dix dernières années et avec un rythme soutenu, le Maroc est parvenu à contrecarrer les conséquences néfastes des feux sur les ressources forestières du pays. En effet, la stratégie du HCEFLCD 2015-2024 a fait de la lutte contre les risques climatiques un pilier majeur de développement. «C’est grâce à cette stratégie que le Maroc est arrivé à enregistrer un faible taux de surface incendiée (2 414 ha) par rapport à la surface forestière totale du pays», se félicite le Haut commissariat dans un communiqué.

Comparativement à d’autres pays, les superficies forestières endommagées cette année par les incendies, au Portugal, en Espagne, en Algérie et en France, sont respectivement de l’ordre de 215 000 ha, 106 000 ha, 54 000 ha et 11 000 ha.

Par ailleurs, le plan d’action de l’exercice 2018 du HCFELCD a été également présenté durant la réunion du Comité directeur chargé de prévention et de la lutte contre les incendies. Une enveloppe globale de 182,7MDH a été allouée au programme de prévention et de lutte contre les incendies de forêts.

Plusieurs actions préventives et opérationnelles sont prévues. Sont ainsi programmés des travaux d’entretien de tranchées pare-feu, l’aménagement de points d’eau, l’ouverture et la réhabilitation de pistes forestières, la construction et l’entretien de postes vigies, de même que la mobilisation de guetteurs pour l’alerte des départs de feux.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *