Forêts de Cap Spartel, Mediouna et Sloukia :  le replantage commence à partir de juillet 2018
22 juillet 2017
Kaoutar Guennouni (92 articles)
0 Commentaire
Partager

Forêts de Cap Spartel, Mediouna et Sloukia : le replantage commence à partir de juillet 2018

Depuis le 1er janvier, 376 ha de superficie forestière ont été ravagés par le feu. Campeurs, apiculteurs, éleveurs, ouvriers invités à redoubler de vigilance.

Vendredi 30 juin le feu a dévoré les forêts de Cap Spartel, Mediouna et Sloukia à Tanger dans le Site d’intérêt biologique. L’incendie a finalement pu être contenu après avoir ravagé 230 hectares d’un massif forestier s’étendant sur 5 500 hectares. 45% de la superficie incendiée est constituée d’essences secondaires et de strate herbacée et 55% de formations arborées (65% calcinées et 35% léchées). La maîtrise de l’incendie a été rendue possible grâce à l’engagement des équipes d’intervention qui ont mené leurs opérations selon trois objectifs : maîtriser l’incendie, veiller à la sécurité des installations et agglomérations et à la sécurité des équipes d’intervention et du matériel aérien et terrestre.

Les feux de forêt sont toutefois en baisse

La reconstruction et la réhabilitation du site en question nécessiteront un budget d’environ 8 MDH. Ce programme prendra effet dès cette année et s’étalera sur une durée de 3 ans. Il débutera par l’opération de nettoiement du site en totalité. A partir de juillet 2018, les opérations de reconstitution et de replantation seront entamées une fois les travaux de préparation du sol achevés. En dernier lieu, il s’agira de renforcer le dispositif anti-feu existant et assurer un pré-dispositionnement des équipes en cas d’alerte.

Notons que la situation des incendies de forêts depuis le 1er janvier 2017 fait état de 376 ha ravagés par le feu, soit une réduction de 25% des superficies incendiées par rapport à la moyenne des 10 dernières années à la même période. Malgré toutes les dispositions et les précautions prises, la vigilance reste de mise, spécialement en cette saison d’été. Les citoyens et tous les utilisateurs des espaces forestiers (campeurs, apiculteurs, éleveurs, ouvriers…) sont ainsi appelés à éviter l’utilisation du feu.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *