Financement des TPME : la délégation de l’octroi de la garantie étatique aux banques fait recette
1 novembre 2017
Naoufel Darif (778 articles)
0 Commentaire
Partager

Financement des TPME : la délégation de l’octroi de la garantie étatique aux banques fait recette

Les engagements de la CCG à travers Damane Express en hausse soutenue en 2017. La formule bénéficie à l’entreprise, à la banque et à la CCG.

La garantie bancaire étatique Damane Express est de plus en plus utilisée par les TPME. Les engagements de la CCG au titre de ce produit poursuivent leur croissance à deux chiffres cette année. En 2016 déjà, la CCG a garanti avec ce produit plus de 1,4 milliard de DH de crédits, en hausse de plus de 45% par rapport à 2015. Selon les banquiers, la tendance se justifie par la facilité d’obtention de cette garantie dont l’octroi est délégué aux banques de la place sans aucun échange physique de dossier dans un délai de 48h maximum.

Pour Taoufiq Lahrach, secrétaire général de la CCG, s’exprimant lors du lancement du dispositif de soutien de BMCE Bank Of Africa en faveur des TPME de Laâyoune, la facilité de l’octroi de Damane express a permis à un large éventail de petites structures, en manque de collatéraux à proposer aux banques, d’accéder au financement. Selon lui, le point fort de la formule réside dans la célérité du process qui se base sur un échange informatisé de données entre la banque et la caisse, sachant que cette dernière se fie en gros à l’étude de dossier faite par le comité de la banque.

Techniquement, l’entreprise formule son souhait de bénéficier de la garantie étatique à la banque. Cette dernière, à travers un système d’échange dématérialisé de données, envoie la demande sous un canevas qui est partagé entre les équipes de la banque et de la CCG à fréquence quotidienne. Les équipes de la CCG font leur analyse basée sur celle de la banque sans avoir à passer par un autre comité et envoient l’aval sous 48 heures.

Selon des banquiers, la délégation de l’octroi de la garantie a l’énorme avantage de mettre beaucoup de souplesse dans le process d’octroi de la garantie publique CCG. Ceci offre une tryptique de gains : pour l’établissement de crédit, la formule permet d’améliorer la qualité de service grâce à la diligence et à la célérité de la réponse ; pour la CCG, elle lui permet de ratisser large à travers la production de plus de dossiers; et enfin pour le client, ce dernier est rassuré d’avoir une réponse sous 48h sans avoir à gérer la lourdeur de l’instruction du dossier physique à soumettre à la caisse.

Notons que Damane Express couvre jusqu’à 70% des crédits demandés, que ce soit d’investissement ou d’exploitation, avec un plafond de 1 MDH par dossier et une exposition de 20 MDH par entreprise tous concours confondus. Il est destiné à toutes les entreprises, à l’exception de celles exerçant dans la promotion immobilière et la pêche hauturière. En contrepartie du partage du risque avec la banque qui allège son exigence de garantie, l’entreprise acquitte 0,5% HT du montant du crédit pour les enveloppes à maturité de moins de 12 mois et 1,5% pour les concours sur des échéances plus longues.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *