Dislog Group s’allie au tunisien CHO Group pour promouvoir l’huile d’olive marocaine à l’étranger
20 septembre 2017
Aziza belouas (1403 articles)
0 Commentaire
Partager

Dislog Group s’allie au tunisien CHO Group pour promouvoir l’huile d’olive marocaine à l’étranger

Deux entités, Dislog Tunisie et CHO Maroc, seront implantées à Sfax et à Casablanca. Une enveloppe globale de 230 MDH sera investie et 500 emplois créés dans les deux pays.

Les négociations entamées en juillet dernier, sous la houlette de BMCE Capital, ont abouti à la signature d’un partenariat entre le marocain Dislog Group, spécialiste de la distribution des produits de grande consommation, et CHO Group, leader tunisien de la production industrielle d’huile d’olive. Cette alliance s’est concrétisée par la constitution d’une société de droit marocain, CHO Maroc, dotée d’un capital de 6 MDH. Une autre entité, Dislog Tunisie, capitalisée au même niveau sera implantée à Sfax. L’objectif est de créer une synergie entre les deux groupes en vue d’un renforcement à l’étranger, spécifiquement sur les marchés européen et américain.

Ce partenariat s’inscrit, explique Moncef Belkhyate, PDG de Dislog Group, dans le cadre de la nouvelle orientation de son activité, notamment le lancement de marques propres. Et ceci bien sûr dans des secteurs dans lesquels le groupe n’intervient pas. Il est à rappeler que Dislog Group s’est déjà lancé, l’été dernier, dans cette expérience industrielle notamment avec la mise sur le marché de ses deux marques de thé : Miyaz et Selman. Ce projet est porté par Selman Tea, une joint-venture avec une start-up nationale. Les deux marques représentent 4% du marché domestique.

C’est cette expérience qui est dupliquée dans l’huile d’olive avec le partenaire tunisien. Le nom de la marque n’est pas encore divulgué. Le cabinet sélectionné par les deux partenaires vient à peine d’entamer sa mission.

Ce projet mobilise un investissement de 230 MDH, dont 30 millions en Tunisie, sur la période 2017-2021. Le financement est assuré à 34% par des fonds propres et le reste par des crédits bancaires.

Un partenariat pour augmenter la valeur ajoutée locale

Actuellement, les exportations d’huile d’olive marocaine se situent à 15 000 tonnes destinées essentiellement aux Etats-Unis (49%) et aux marchés européens (28%). «En période de mauvaise récolte en Espagne, les industriels de ce pays viennent acheter notre huile pour la commercialiser sous leurs marques en Espagne et dans d’autres pays. Nous voulons récupérer cette valeur ajoutée en faisant la promotion de l’huile d’olive conditionnée», explique Moncef Belkhyat. Pour ce faire, «nous allons profiter du savoir-faire de notre partenaire tunisien qui a commencé en 2005 avec 500 tonnes d’exportation et qui réalise aujourd’hui 20 000 tonnes essentiellement sur le marché américain où il a crée une filiale», ajoute-il. CHO Group exporte sous sa marque phare «Terra Delyssa», mais aussi de l’huile d’olive en vrac. Il réalise 54% des exportations tunisiennes d’huile d’olive conditionnée. Son chiffre d’affaires à l’export atteint 150 millions de dollars.

Selon les associés, l’activité démarrera en 2018 et 95% de la production seront essentiellement destinés à l’export. Dislog annonce d’autres projets dans la biscuiterie et la conserverie de poisson, en particulier le thon. Ce groupe opère sur l’ensemble des canaux de distribution : détail, gros, demi-gros, moderne. Il s’appuie sur un réseau de 21 entrepôts et 800 véhicules couvrant 72 000 points de vente. Sa force de vente effectue chaque jour 5000 visites clients et génère 3000 factures clients.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *