Des bidons d’Å“ufs pasteurisés produits au Maroc
19 septembre 2008
Lavieeco (23978 articles)
0 Commentaire
Partager

Des bidons d’Å“ufs pasteurisés produits au Maroc

Ce produit est destiné à  l’industrie agroalimentaire qui jusqu’à  présent l’importait. Les promoteurs ont investi 6,5 MDH dans l’usine, installée à  Nouaceur.

Rares sont les ingrédients naturels qui ont autant d’applications que les œufs. Liant entre les matières grasses et l’eau, les œufs sont un composant invisible et pourtant indispensable dans l’industrie agroalimentaire moderne. Certes, l’œuf frais continue d’alimenter les usines de produits agroalimentaires, mais «les nouvelles exigences en matière de qualité ne permettent pas l’entrée de la coquille d’œuf dans un laboratoire. Celle-ci présente un danger en matière de sécurité alimentaire», explique Hassan El Amrani, un des fondateurs de l’entreprise Elbo Ovo.

Certaines entreprises, à l’instar de VCR, utilisent depuis quelques années du jaune d’œuf en poudre importé, d’autres en importent sous la forme liquide. Aujourd’hui, il devient possible d’en acheter localement. Elbo Ovo propose depuis peu des œufs pasteurisés conditionnés en bidons. «L’industrialisation du processus permet de garantir la sécurité alimentaire.

D’ailleurs, la certification HACCP (de sécurité sanitaire alimentaire) permet la traçabilité des produits en amont jusque chez les fournisseurs de produit brut», explique Reda Bouymaj, l’autre co-fondateur de l’entreprise. Celle-ci compte déjà cinq clients et mise sur les biscuiteries, les glaciers et les producteurs de condiments, dans un premier temps. Mais à terme, Elbo Ovo devrait élargir sa cible aux pâtissiers et aux confiseurs. Il y aura aussi des clients plus surprenants : «Certains produits pharmaceutiques contiennent également des œufs, sans parler des shampoings», rappelle M. Bouymaj.

Des conventions avec des producteurs d’œufs agréés
Les promoteurs ont investi 6,5 MDH dans une usine installée à Nouaceur. L’entreprise emploie pour l’instant 11 personnes et compte réaliser un chiffre d’affaires de 15 MDH la première année. En 2007, la production d’œufs était de 3,3 milliards d’unités. L’entreprise entend s’adjuger 2,5% de parts de marché en vitesse de croisière. Pour s’assurer une matière première de qualité, Elbo Ovo a signé des conventions avec des producteurs d’œufs agréés.

Après transformation, elle propose des bidons de blanc d’œuf, de jaune d’œuf et d’œuf entier, en fonction de l’usage. Par exemple, le jaune d’œuf entre dans la composition des glaces et de la mayonnaise ; l’œuf entier dans la composition des biscuits et cakes, tandis que le blanc est un ingrédient indispensable aux pâtisseries marocaines.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *