Chocolat : Aiguebelle investit 25 MDH pour se développer sur le segment professionnel
6 avril 2017
Aziza belouas (1411 articles)
0 Commentaire
Partager

Chocolat : Aiguebelle investit 25 MDH pour se développer sur le segment professionnel

En plus de l’investissement, la société a constitué une force de vente exclusive pour le segment professionnel et renforcé son département R&D. La concurrence est rude sur le marché des particuliers qui représente 90% du chiffre d’affaires.

La Compagnie chérifienne de chocolaterie (Aiguebelle) met les bouchées doubles pour développer le segment des professionnels : nouvel investissement, création d’une force de vente exclusive et renforcement du département recherche et développement. La société a également élaboré une feuille de route qui, explique Mohamed Amine Berrada, le DG, «permettra de développer notre offre sur ce segment et de mettre en place des partenariats aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. L’objectif est de renforcer notre positionnement sur le marché des professionnels sur lequel nous sommes déjà leaders même si nous n’avions pas jusqu’ici une stratégie réfléchie».
Pourquoi ce choix stratégique ? Aiguebelle, dont le chiffre d’affaires est réalisé à hauteur de 90% sur le marché des particuliers, fait face à une vive concurrence en raison des accords de libre-échange et de la contrebande qui, selon M. Berrada, aspire 50% de la demande. Aiguebelle a donc décidé d’investir 25 MDH en 2017 pour répondre aux besoins des pâtissiers et autres professionnels, notamment les grossistes.

Les exportations ont démarré depuis 2015
En plus de la diversification des gammes existantes, l’entreprise, grâce à son département recherche et développement, propose des recettes élaborées à base de chocolat pour ses partenaires. Elle a aussi joué la carte des produits complémentaires très utilisés par les pâtissiers.
Au-delà du marché local, Aiguebelle s’attaque également au segment professionnel à l’international. L’entreprise a ainsi, précise Amine Berrada, «identifié quatre zones prioritaires, notamment l’Afrique du Nord, la Tunisie, l’Algérie et l’Afrique de l’Ouest». Et d’ajouter que les exportations ont déjà commencé depuis 2015 vers l’Algérie et une année plus tard vers la Tunisie. Les produits ont été adaptés à chaque marché, ce qui permet de développer rapidement les exportations et de répondre au mieux aux besoins des professionnels. L’export se fait dans le cadre de partenariats scellés avec des professionnels locaux. De plus, l’entreprise a initié des formations au profit des chefs pâtissiers dans ces deux pays maghrébins. Par ailleurs, et en vue de diversifier les marchés de l’export, Aiguebelle cible également les pays de l’Europe de l’Ouest même si la concurrence y est rude.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *