Casablanca : le Conseil de la ville prend  à bras-le-corps le dossier du transport
13 février 2018
Mehdi Jaouhari (156 articles)
0 Commentaire
Partager

Casablanca : le Conseil de la ville prend à bras-le-corps le dossier du transport

La gare Ouled Ziane, le tramway et les Bus à haut niveau de service (BHNS) sont inscrits à l’ordre du jour de la session de février. La Ville compte requalifier la gare routière en confiant sa gestion à Casa Transports après résiliation du contrat avec Erreda Immobilier. Les élus ont validé cette décision, de même que les tracés définitifs des lignes T3 et T4 du tramway et les deux lignes du futur BHNS.

La session de février du Conseil de la ville de Casablanca a été décisive pour le dossier de la mobilité. Première session ordinaire de l’année, celle-ci est scindée en deux réunions  avec un ordre du jour composé de 39 points. La première a eu lieu mercredi 7 février, la seconde est programmée pour le 14 du mois. .

La requalification de la gare routière Ouled Ziane et la délégation de sa gestion à Casa Transports, la validation définitive des tracés des lignes T3 et T4 du tramway et des deux lignes des bus à haut niveau de service (BHNS) ont été présentés aux élus et votés. La Vie éco dévoile leurs détails.

Gare routière Ouled Ziane : bientôt le bout du tunnel ?

Insalubrité, insécurité, racolage systématique…, l’état de cette gare routière censée être une vitrine de la capitale économique est symptomatique de la mauvaise gestion de certains biens communaux à Casablanca. De l’aveu même du conseil, dans une note interne, «la situation de la gare Ouled Ziane est déshonorante pour le Maroc à l’aune de la régionalisation avancée». Pire encore, les redevances dues à la Ville de Casablanca dans le cadre de la gestion déléguée (6 MDH par an) ne sont pas réglées par le délégataire Erreda Immobilier,  en charge de l’exploitation de la gare et de ses annexes depuis fin 2013. «La situation actuelle de cette infrastructure, provoquée par la mauvaise gestion, le non-respect par la société gestionnaire des clauses relatives aux obligations et aux redevances ainsi que la détérioration de la qualité de service constituent un mobile valable pour résilier le contrat», lit-on dans la même note interne. Contactée par La Vie éco, la société Erreda Immobilier n’a pas donné suite à nos sollicitations.

L’idée de rompre toute relation avec Erreda est en réflexion depuis mars dernier. Aujourd’hui, c’est chose faite. Le Conseil de la ville a validé la décision de confier la gare à un nouveau délégataire. Et c’est la société de développement locale (SDL) Casa Transports qui a été choisie. Selon le projet de convention voté le 7 février, la SDL sera tenue d’abord de réaliser une étude de requalification de la gare Ouled Ziane et des travaux y afférents, en amont à la prise en chage de sa gestion. La Ville s’engage à financer le programme de requalification et à délivrer toutes les autorisations et les facilités à la SDL. En contrepartie, Casa Transports garantit l’amélioration de la qualité de service et l’augmentation des recettes. Un véritable défi pour Casa Transports, jusque-là épargnée par les critiques dont font l’objet certaines SDL.

Les stations des lignes T3 et T4 du tramway très attendues

Très attendus par les Casablancais, les tracés des nouvelles lignes du tramway T3 et T4 et des deux lignes du BHNS ont été définitivement validés par les élus le 7février.

Longue de 14 km, la troisième ligne du tramway devra relier le boulevard Abdelkader Essahraoui (Sidi Othmane) à Casa-port (centre-ville), en parcourant les boulevards Driss El Allam, Driss El Harti, MohammedVI et en passant par la Place Annasr.

De son côté, la T4 (14km) devra relier la Mosquée HassanII à la zone industrielle sud (Moulay Rchid), en transitant par les boulevards Moulay Youssef, Rachidi, Mers Sultan, Rahal El Meskini, Place Ennasr, Barathon, Ouled Ziane, 10 Mars, Anoual, Nil, Forces auxiliaires, Driss El Allam, Driss El Harti et Okba Ibn Nafiaa.

Fait nouveau à souligner, les stations prévues le long de la 3e ligne sont au nombre de 20 et celles prévues dans la T4 de 23. Des points névralgiques et densément peuplés comme la gare routière Ouled Ziane, Al Fida, Lahraouiyyine, Hay Lalla Meryem seront ainsi desservis par le tramway. Ces deux lignes devront être livrées respectivement en 2021 et 2022. Les travaux préparatoires sont en cours.

Deux lignes à haut niveau de service pour 2020

Le réseau de mobilité moderne développé par Casa Transports pour le compte de la Ville prévoit également le lancement en 2020 de deux lignes de bus à haut niveau de service. «Il s’agit de bus articulés d’une grande capacité, disposant de voies dédiées avec un service similaire à celui du tramway, qui permettront de densifier le réseau de transports en commun de la ville et de multiplier les points d’intermodalité pour maximiser leur adoption par les citoyens», décrit la SDL dans une note adressée aux élus.

Intitulée L5, la première ligne de BHNS devra relier le quartier Lissasfa à celui d’Essalmia le long de 10 km, en passant par les boulevards les Orangers,
MohammedVI, Moqdad Lahrizi et Al Joulane. 24 stations d’arrêt seront aménagées. Quant à la deuxième ligne BHNS, la L6, elle devra relier la ville nouvelle d’Errahma au centre-ville via la route régionale et la T1, en passant par les boulevards Moulay Thami, Oum Errabie et Moulay Abdellah Chrif. D’une longueur de 10 km, la L6 disposera de 20 stations. La livraison des deux lignes de BHNS est prévue en 2020.

Erreda Immobilier, jusque-là gestionnaire de la gare routière Ouled Ziane, percevait, en contrepartie des redevances qu’il était censé payer à la Ville (6 MDH par an), les droits de location des annexes commerciales en plus des taxes d’accès à l’infrastructure. Les autocars au départ de la gare payent 0,25 DH/km pour le total de la distance parcourue entre Casablanca et la destination finale; et les autocars transitant versent une redevance fixe de 20DH par passage. En effet, la gare compte en plus des guichets et des quais (32), 72 locaux commerciaux, une pharmacie, une station-service et huit blocs sanitaires.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *