Casa : le nouveau marché de gros de poisson livré en avril
21 mars 2008
Lavieeco (24777 articles)
0 Commentaire
Partager

Casa : le nouveau marché de gros de poisson livré en avril

Il sera mitoyen aux abattoirs de viande rouge, à Sidi Othmane

La Ville a confié sa gestion à l’Office national des pêches pour une durée de 30 ans.

La première tranche du tout nouveau marché de gros de poisson de Casablanca est prête. Elle sera livrée en avril. Le marché a été construit en lieu et place de ce qui devait être le marché de volaille, à Sidi Othmane, sur un emplacement mitoyen à l’actuel complexe des abattoirs. Il est le fruit d’une collaboration étroite entre la Ville, qui a donné le terrain (5 hectares), et l’Office national des pêches (ONP), qui a apporté 50 MDH pour cette première tranche composée de deux espaces de vente au gros, l’un pour le poisson blanc (merlu, sole, calamar…) et l’autre pour le poisson pélagique (sardine, anchois…). Une bonne trentaine de magasins qui seront loués pour un prix encore à déterminer en association avec les professionnels. L’infrastructure disposera d’une chambre froide et d’une fabrique de glace.

20 MDH à investir dans la seconde tranche
Le nouveau marché a une capacité qui dépasse le volume traité en deuxième vente sur l’actuel port de pêche, soit 14 000 tonnes par an. Il est à préciser que la première vente concerne la vente aux enchères qui se passe à la halle où sont débarquées les prises à leur arrivée de la mer. La convention signée entre l’ONP et la Ville de Casablanca stipule que le mandataire, en l’occurrence l’office, va gérer l’espace pour une durée de trente ans. Les taxes seront de 7% sur la valeur dégagée des ventes, dont 4% iront à la Ville et 3% à l’office.

L’infrastructure disposera dans la deuxième tranche de magasins pour les mareyeurs et pour la congélation et d’une plateforme pour l’export qui en fera une bourse d’achat pour les marchés extérieurs comme l’Europe et, pourquoi pas, une partie du continent africain. La réalisation de la deuxième tranche, toujours financée par l’ONP, débutera en septembre de cette année. Le coût estimé est de 20 MDH. Au total, l’investissement se monte à 70 MDH.

Pour l’office, la construction d’un tel ouvrage s’inscrit dans sa vision de la mise en place d’une politique de commercialisation des produits de la mer. Le nouveau marché sera un espace structuré de distribution qui décongestionnera le port de pêche et la halle qui sera exclusivement réservée au débarquement des captures. Le nouveau marché, qui répond aux normes internationales en équipement et en hygiène, est un premier pas que complètera un accompagnement des marchés de détails.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *