Attijariwafa bank dévoile une offre de financement dédiée  aux industriels du secteur automobile
4 avril 2017
Naoufel Darif (744 articles)
0 Commentaire
Partager

Attijariwafa bank dévoile une offre de financement dédiée aux industriels du secteur automobile

Dénommé Plan automotive, ce produit permet de financer des investissements onshore et offshore, de même que le cycle d’exploitation. Il intègre un dispositif d’accompagnement par la formation et le conseil pour aider les entreprises à croître et à être compétitives.

Attijariwafa bank lance une offre dédiée aux investisseurs locaux et étrangers dans l’industrie automobile. Baptisée «Plan Automotive», cette offre globale et sur-mesure comprend quatre familles de produits. D’abord, des solutions de financement des investissements pour accompagner les projets onshore et offshore à travers des crédits ainsi que des mécanismes d’accompagnement en partenariat avec la Caisse centrale de garantie (CCG), Maroc PME et le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Il y a ensuite les solutions spécifiques pour financer le cycle d’exploitation et alléger les tensions sur la trésorerie, notamment le pré-financement de commandes, le factoring, le confirming, le financement du crédit TVA, etc. En troisième lieu, le client peut opter pour une gamme de produits et services de Cash Management pour une gestion optimale de la trésorerie et une maîtrise des flux financiers, ainsi que des services de la banque offshore Attijari International bank pour un accompagnement sur-mesure par des experts. L’offre prévoit enfin un dispositif d’accompagnement des entreprises par des services non financiers pour les aider à croître et à être compétitives grâce au business networking, à la formation et au conseil.

La banque avait été parmi les premiers accompagnateurs des écosystèmes
Cette offre a été lancée lors d’une rencontre organisée par la banque sous le thème «L’écosystème automobile au Maroc : opportunités d’investissement dans une industrie en croissance». Elle veut consolider la dynamique de croissance que connaît ce secteur et contribuer à structurer clairement les relations entre constructeurs automobiles et équipementiers locaux et étrangers. La rencontre a été marquée par la présence de Mamoun Bouhdoud, ministre délégué chargé des petites entreprises et de la structuration de l’informel, qui a dressé un bilan des écosystèmes créés dans la filière automobile depuis le lancement du PAI en 2014. Ont été également présents les constructeurs Renault-Nissan et Peugeot-Citroën, le fonds Avenir Automobile de Bpifrance (Banque Publique d’Investissement) ainsi qu’une délégation d’industriels étrangers venus à la rencontre de leurs homologues marocains œuvrant dans l’écosystème automobile ou intéressés par des opportunités dans le secteur.
Pour rappel, Attijariwafa bank avait été parmi les premiers accompagnateurs des écosystèmes à travers la signature de plusieurs conventions de partenariat avec des donneurs d’ordre tels que l’OCP, Holcim, Cosumar et l’ONEE, et des associations professionnelles, notamment l’Amica, l’Amith…

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *