A l’ère du digital, l’éducation aux médias et à l’information devient une urgence
4 décembre 2017
Hicham Benjamaa (140 articles)
0 Commentaire
Partager

A l’ère du digital, l’éducation aux médias et à l’information devient une urgence

Les NTIC et l’avènement des médias sociaux ont contribué à l’émergence de nouvelles dépendances et de nouveaux défis sociétaux et sécuritaires. Les usagers de la sphère médiatique doivent développer de nouvelles compétences afin de se prémunir contre ces nouveaux vecteurs de l’information.

Le Bureau de l’Unesco pour le Maghreb a organisé, du 20 au 26 novembre, en partenariat avec la Haute autorité de la communication et de l’audiovisuel (HACA) et le Conseil national des droits de l’homme (CNDH), ainsi que plusieurs partenaires institutionnels et de la société civile au Maroc, une semaine régionale à l’occasion de la sixième édition de la Semaine internationale de l’éducation et de l’information qui se tient sur le thème: «L’éducation aux médias et à l’information (EMI) en temps critiques: réinventer les méthodes d’apprentissage et les environnements de l’information». C’est ainsi que, durant la semaine, différents événements ciblant des publics variés ont été organisés dans la ville de Rabat, afin de renforcer les compétences, les connaissances et les pratiques relatives à l’éducation aux médias et à l’information.

Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement et ministre chargé des relations avec la société civile, estime qu’«il y a contradiction entre le droit d’accès à l’information et la prolifération de fausses informations sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. C’est la raison pour laquelle il importe de mettre en place, en partenariat avec la société civile, des programmes d’éducation à l’information au profit des jeunes, afin qu’ils soient en mesure de faire face aux défis du numérique».

Au cours de ces dernières années, les NTIC et l’avènement des médias sociaux ont permis un accès plus rapide à l’information et au savoir et facilité la liberté d’expression. Ils ont néanmoins contribué à «l’émergence de nouvelles dépendances et de nouveaux défis sociétaux et sécuritaires, à l’échelle nationale et internationale». Afin de maîtriser au mieux l’usage de ces nouvelles technologies, il est nécessaire pour les usagers de la sphère médiatique de développer de nouvelles compétences et de nouveaux savoirs, leur permettant de se prémunir contre ces vecteurs de l’information. Dans ce cadre, l’Education aux médias et à l’information^ (EMI) se présente comme une solution possible à ces risques. Elle démontre notamment comment comprendre et gérer ses droits en ligne ; combattre l’incitation à la haine en ligne et la cyber-intimidation ; comprendre les questions d’éthique en communication ; s’engager via les médias et les TIC en vue de promouvoir l’égalité, la liberté d’expression, la tolérance, le dialogue interculturel et interreligieux, la paix, etc.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *