350 produits du terroir en compétition
14 novembre 2014
Lavieeco (23994 articles)
0 Commentaire
Partager

350 produits du terroir en compétition

Toutes les 16 régions du Royaume seront représentées, L’objectif est d’encourager l’offre de produits de qualité.

La première édition du Concours marocain des produits du terroir se tiendra les 19 et 20 novembre à l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II à Rabat. Durant ces deux jours, 350 produits provenant de toutes les région du Royaume  seront soumis à l’appréciation d’un jury composé d’experts, de producteurs et consommateurs. On peut citer, entre autres, le Keskes Khoumassi et Tidkit de Oued Ed-Dahab Lagouira, l’huile d’argane, le miel, les dattes et amlou du Souss Massa Draa, le miel de thym, l’huile d’olive et l’huile d’argane de Marrakech Tensift Al Haouz, les miels de thym et d’euphorbe de Tadla-Azilal, le câpre de Doukkala Abda, le couscous de Chaouia Ouardigha, le piment et coing du Grand Casablanca et les figues de Tanger -Tétouan.

Le concours relève du Projet d’accès au marché des produits agroalimentaires et du terroir

Organisé par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime et sous la coordination de l’Agence pour le développement agricole (ADA) et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), ce concours s’inscrit dans le cadre du Projet d’accès au marché des produits agroalimentaires et du terroir (PAMPAT) financé par la Suisse. Il doit être compris comme une des multiples actions relevant de la mise en œuvre du Plan Maroc Vert (piliers II) qui donne une priorité particulière à l’agriculture solidaire, notamment par le développement desdits produits considérés  comme une alternative prometteuse pour le développement local viable et durable, particulièrement dans les zones difficiles, oasiennes et montagneuses. Plus précisément, la stratégie arrêtée par le ministère de tutelle a pour objectif l’amélioration de la qualité des produits et le développement de la commercialisation de ces produits à l’échelle nationale et internationale. Avec 350 produits répertoriés et une production annuelle de  plus de 2,5  millions de tonnes, toutes espèces confondues, le Maroc,  bien favorisé par sa diversité topographique et climatique, détient une richesse précieuse.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *