4 octobre 2010
Lavieeco (24906 articles)
0 Commentaire
Partager

CDM : une croissance bénéficiaire consommée par le coût du risque

Crédit du Maroc assure sur le plan commercial et de l’exploitation, mais pas au niveau de la maîtrise du risque de crédit. Les résultats semestriels de la banque, publiés récemment,

Crédit du Maroc assure sur le plan commercial et de l’exploitation, mais pas au niveau de la maîtrise du risque de crédit. Les résultats semestriels de la banque, publiés récemment, montrent en effet que son résultat brut d’exploitation a augmenté de 21,5%, à 534 MDH, mais que son bénéfice net part du groupe n’a progressé que de 4,4%, à 224 MDH. La raison de cette croissance limitée n’est autre que la montée des risques. Les provisions nettes pour créances en souffrance ont plus que doublé, passant de 81 à 173 MDH. Un point noir qui vient entacher les belles réalisations commerciales du CDM, mais il faut dire que c’est le cas de plusieurs autres banques de la place.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *