Festival de Timitar : Les artistes se succèdent et le public reste fidèle
8 juillet 2017
Lavieeco (23459 articles)
0 Commentaire
Partager

Festival de Timitar : Les artistes se succèdent et le public reste fidèle

Le folklore Tamnougalt, Ahmed Amaynou feat Said Asmghour, Ahmed Soultan & ses talentueux friends et Hamid Bouchnak, un tableau aux sonorités écléctiques pour cette troisième soirée du festival Timitar à Agadir.

C’est le folklore Tamnougalt, un petit groupe d’hommes issu des environs d’Agdez près de Zagora, qui a ouvert le bal hier soir avec sa fameuse danse à connotation guerrière. Un show réussi, avant de laisser place à Ahmed Amaynou feat Said Asmghour. Ce dernier est l’un des grands chanteurs amazigh, venu tout droit d’Agadir. Ici, il n’est plus à présenter, et sa voix ne laisse jamais insensible le cœur des Gadiris. Une heure plus tard, un tout autre style musical résonne place Al Amal : celui propre à Ahmed Soultan. Il n’est, cette fois-ci, pas venu seul. Il a joué en compagnie de plusieurs grands artistes d’Afrique comme la star d’Angola Bruna Tationa, la pépite du Ghana Wiyaala ou encore la jeune songwriter marocaine Samira. Une panoplie donc d’artistes aux univers parfois bien différents. Mais, le spectacle le plus attendu depuis le début de la soirée, reste celui de Hamid Bouchnak. Cette vedette marocaine a interprété son répertoire depuis les années 90 jusqu’à aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des festivaliers venus des quatre coins du Maroc. Lors de son show, Hamid Bouchnak a tenu à interpréter, pour la première fois sur scène, la version remixée de « Hiya Hiya », cette chanson que Hamid Bouchnak avait signé avec ses frères.

 

 

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *