Casablanca Events et animation : le bilan culturel
20 avril 2017
Fadwa Misk (276 articles)
0 Commentaire
Partager

Casablanca Events et animation : le bilan culturel

Dans sa conférence de presse organisée mardi 4 avril, Casablanca Events et animation a dressé le bilan de ses deux ans d’existence, en dévoilant les axes de sa campagne d’attractivité en 2017.

Faire briller l’image de Casablanca, telle est la vocation de Casablanca Events et animation, créée il y a deux ans pour accompagner le plan de développement du Grand Casablanca, initié par S.M. Mohammed VI. La mission est aussi complexe que laborieuse, compte tenu de la diversité sociale et culturelle de la ville, ainsi que des grands besoins de la population.

La société Casablanca Events et animation s’est, depuis, donné les moyens pour accompagner des structures déjà établies et en créer de nouvelles. Son bilan est à la hauteur de ses engagements, malgré quelques flops de communication, à l’image de la campagne Wecasablanca qui n’a pas eu que des compliments…

Un partenaire fiable

Plusieurs acteurs culturels et sportifs le confirment: avoir le label de la ville de Casablanca est un gage de qualité, à même de rassurer et de séduire les partenaires et sponsors. De son côté, Casablanca Events et animation gagne à soutenir des événements qui proposent une valeur ajoutée et un cachet particulier, tels que le Jazzablanca, le regretté L’boulevard ou encore le Festival du théâtre. L’entreprise a également initié des événements très réussis tels que la Fête de la musique, où quelque 500 artistes se sont produits dans 11 spectacles gratuits au centre culturel Les Etoiles de Sidi Moumen, à L’Uzine, à L’boultek, à l’Institut Cervantès, au Jardin ISESCO et à la Place des Nations Unies. Côté art, l’exposition sur feu Tayeb Saddiki a orné l’espace de la gare ferroviaire Casa-Port jusqu’au 2 avril.

Mission séduction

En 2016, Casablanca Events et animation a investi dans plusieurs outils de communication, tels que l’édition de Casamag, premier city guide casablancais mensuel recensant les événements à ne pas rater et mettant en valeur des personnalités casablancaises illustres dans les domaines de l’art, du sport, de la culture et du business. Plus créative est la bande dessinée en darija et en français «Casawa», de l’artiste Rebel Spirit, qui célèbre la vie des Casablancais.

Pour abonder dans sa vocation séductrice, la ville compte impliquer les citoyens dans sa démarche en 2017. Qui de mieux qu’un Casablancais pour faire rayonner sa ville ? Un réseau d’ambassadeurs sera constitué de personnalités, qui ont une légitimité de parole au sein de divers groupes, afin de défendre les couleurs de la diversité et de l’attractivité de la métropole.

Le Street art s’offrira les façades les plus emblématiques de la ville pour affirmer l’identité culturelle de Casablanca. 16 artistes nationaux et internationaux sont invités à réaliser 8 projets de street art sur les façades d’immeubles d’habitation ou d’installations urbaines.

Des efforts supplémentaires sont souhaités pour soutenir des infrastructures indigentes et des événements indispensables. En attendant, Casablanca Events et animation s’applique à tenir ses promesses faites en 2015.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *