Ana Maghribi(a) :  des films courts  pour dire la ville
17 novembre 2017
Fadwa Misk (315 articles)
0 Commentaire
Partager

Ana Maghribi(a) : des films courts pour dire la ville

Jeudi 2 novembre, l’Institut français de Casablanca a accueilli la cérémonie de remise des prix de la quatrième édition du Concours international de films courts «Ana Maghribi(a)». Six prix ont été remis aux gagnants qui ont proposé des vidéos de 90 secondes sur la thématique «Vivre la ville ensemble».

Né il y a quatre ans, le Concours international de films courts «Ana Maghribi(a)» consacre les créations audiovisuelles des jeunes de moins de trente ans. Chaque année, les participants sont invités, via la plateforme électronique du concours, à présenter des films de moins de 90 secondes, autour du thème établi par l’Institut français, en concertation avec un jury spécialisé.

Pour cette quatrième édition, «Vivre la ville ensemble» était le sujet choisi. Loin des définitions galvaudées du vivre-ensemble et des projections matérielles de la ville, le sujet invite à une réflexion autour de l’espace commun et de l’interaction sociale. Autant dire qu’une multitude de possibilités s’offraient aux jeunes participants qui ont répondu avec enthousiasme. «Nous avons reçu plus de 330 films, provenant de toutes les régions du Maroc, de France et des États-Unis. On en a retenu 71 qui sortaient du lot pour procéder au choix du prix spécial de l’Institut français du Maroc», annonce Jean-Marc Berthon, directeur de l’institut. Le prix spécial est revenu à Ihab Bensalah et Mehdi Laaribi pour leur film «Casawi», qui raconte une courte mésaventure en ville, avec une technique maîtrisée et une touche d’humour. Le prix reçu consiste en un stage en France, dans un festival de cinéma.

Le jury présidé cette année par l’actrice Latefa Ahrrare, a décerné trois prix. Le premier a ainsi été remporté par «Le paradigme du mur» de Naji Tbel, suivi de «Ticket de voyage» d’Ali Benzekri et de «La nuit de ma ville» du jeune Ali Oubkhane. Quant au Prix de la «Société Générale Maroc», partenaire de l’évènement, il a été attribué à Oussama Aït Yassin pour sa proposition «Do it for you». Le prix du public a été remporté par «Les jeunes d’aujourd’hui» d’Achraf Abbassi.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *