Les bienfaits de la dématérialisation sur l’environnement
23 novembre 2016
Naoufel Darif (615 articles)
0 Commentaire
Partager

Les bienfaits de la dématérialisation sur l’environnement

La digitalisation a permis d’économiser l’équivalent de la consommation annuelle de 7 735 foyers en eau douce, 42 053 foyers en électricité et 15 727 foyers en termes de déchets.

En marge des travaux de la COP22, PortNet SA, gestionnaire du guichet unique des procédures du commerce extérieur, a dévoilé les résultats d’une étude sur l’impact de la dématérialisation sur l’environnement. Selon Jalal Benhayoun, son DG, la mise en place d’un guichet unique électronique du commerce extérieur, tel que PortNet, contribue considérablement à la protection de l’environnement et ce à travers la démarche de la dématérialisation. «La digitalisation est considérée comme une des solutions les plus avancées de la diminution de la consommation du papier et de l’émission du CO2 liée aux nombreux déplacements devant être effectués pour accomplir les démarches nécessaires», a-t-il expliqué lors d’un séminaire sur le commerce international et les changements climatiques.

L’électronique a permis d’épargner 800 000 arbres par an

Selon les données de PortNet, avant l’existence du guichet unique, près de 500 000 titres d’importation physiques étaient émis et traités entre les cinq opérateurs du circuit d’importation, à savoir le ministère du commerce extérieur, les banques, l’Office de changes, la Douane et l’importateur. Si l’on multiplie le nombre de titres traités par le nombre d’opérateurs concernés, ce sont 2,5 millions de réceptions et/ou émission de documents entre ces opérateurs. Il en était de même pour l’export : près de 170000 titres d’exportation sont émis, traités et échangés entre quatre opérateurs du commerce extérieur, à savoir : le ministère du commerce extérieur, l’Office des changes, la Douane et l’exportateur, soit 680000 réceptions ou émissions de documents entre les parties concernées. Résultat, la dématérialisation aura permis d’économiser l’équivalent de la consommation annuelle de 7 735 foyers en eau douce, 42 053 foyers en électricité et 15 727 foyers en termes de déchets. Se passer des documents physiques a permis également d’épargner 800 000 arbres par an, et économiser l’équivalent de la consommation annuelle de carburant de 17 000 voitures.

Dans le même élan de responsabilité environnementale, PortNet S.A. a mis en place en concertation avec ses partenaires publics et privés une plateforme de management des informations maritimes pour maîtriser les risques liés à l’activité des navires et réduire leur impact sur l’environnement. Elle permet, grâce à l’anticipation des échanges, l’amélioration de la gestion prévisionnelle des escales et des services nautiques.

Mots-clés COP 22

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *