La PME, l’eau et les déchets au cœur des conventions signées par BMCE Bank of Africa
25 novembre 2016
Ibtissam Benchanna (650 articles)
0 Commentaire
Partager

La PME, l’eau et les déchets au cœur des conventions signées par BMCE Bank of Africa

Le groupe bancaire a signé trois conventions avec des organismes de financement internationaux. En plus du soutien de la PME, la banque accompagne la dynamique du Maroc pour un développement durable.

BMCE Bank of Africa a signé 3 conventions de financement en date du 15 novembre. La 1ère concerne un protocole d’entente avec la BEI en faveur de la PME d’un montant de 150 millions d’euros. Il est destiné à renforcer le soutien de ce segment d’entreprises, pour leur permettre de financer des projets dans les secteurs de l’industrie et des services. Parallèlement, cette ligne de crédit devra permettre de faciliter leur accès à un financement attractif et adapté à leurs besoins, notamment via des maturités plus longues de prêt, avec une attention particulière aux activités d’importation et d’exportation des entreprises soutenues. Octroyé à des conditions favorables grâce à la notation triple A de la BEI, ce financement est conforme aux priorités de l’Union européenne et du Maroc en faveur du développement d’une économie de marché propice aux investissements et aux échanges commerciaux à l’échelle tant nationale qu’internationale.

La deuxième convention, elle, a été conclue avec l’AFD et la BEI en faveur de la protection de la ressource en eau et de l’adaptation au changement climatique du Maroc. En fait, ce protocole d’entente liant ces acteurs de financement a seulement pour objet l’étude par ces instances internationales de la mise en place d’une ligne de crédit en faveur de BMCE Bank of Africa qui rétrocédera les fonds aux industriels et aux opérateurs d’eau potable et assainissement pour financer des projets de protection de la ressource en eau et d’adaptation au changement climatique  dont la dépollution hydrique est un axe principale, tout comme la réutilisation des eaux usées traitées, la réduction des fuites… BMCE Bank of Africa a également l’intention de mieux sensibiliser ses clients aux technologies contribuant à la protection de la ressource en eau.

La dernière convention concerne une ligne verte de financement «valorisation des matières résiduelles». Elle est scellée avec la banque néerlandaise de développement  (FMO) et la BEI d’un montant de 20 millions d’euros pour le financement d’une économie circulaire. Elle comprend également un ensemble complet d’assistance technique aussi bien pour la banque que les clients comprenant des études sectorielles sur la gestion des déchets et des études d’experts pour les projets pré-identifiés. Pour ainsi dire, elle est dédiée à soutenir les initiatives du groupe bancaire marocain, visant à améliorer les pratiques et les normes de gestion des déchets solides, l’un des principaux défis environnementaux au Maroc et qui s’inscrivent dans le cadre du programme national de gestion des déchets ménagers et assimilés.

Mots-clés COP 22

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *