Votre argent

Après une orientation baissière ayant caractérisé le marché depuis le 3e trimestre de 2014 et d’importantes baisses constatées en 2016 où certaines maturités avaient même franchi à la baisse le seuil du taux directeur, la courbe des taux des bons du Trésor ressort globalement stable en 2017.

La rémunération proposée par les banques pour les dépôts à terme a continué sur sa trajectoire baissière à fin octobre 2017 (dernière donnée disponible), selon le taux moyen pondéré observé par Bank Al-Maghrib auprès des banques.

Cette catégorie d’actifs a rapporté un rendement moyen de 2,44% à fin 2017 contre une performance moyenne de 4,08% à la même période de l’année précédente.

Les taux de rémunération servis en 2017 (au titre de 2016) dans le cadre des contrats d’assurance-vie (épargne retraite et autres) ont été revus à la baisse par les compagnies d’assurance.

Les fonds obligations court terme et monétaires bouclent 2017 dans le vert. La variation moyenne des valeurs liquidatives de la première catégorie s’est élevée à 2,3%, un niveau inférieur aux années précédentes expliqué par l’amélioration des liquidités au niveau du système bancaire.

Avec une performance annuelle moyenne de 10%, cette catégorie de fonds a fait mieux que le marché actions. Les 68 fonds ouverts au public ont tous pu améliorer leurs valeurs liquidatives dans une fourchette comprise entre 0,28% et 52,81%.

Rappelons-nous de 2016, l’année phare pour le marché boursier où le Masi a surfé sur une vague haussière qui lui a permis d’éponger ses pertes cumulées depuis 5 ans et de réalisé une performance annuelle à deux chiffres, atteignant 30,4%.

Le Masi s’est maintenu sur une tendance haussière et a clôturé l’année sur une performance de 6,3%. Les OPCVM actions ont surperformé le marché, les fonds obligataires ont rapporté légèrement moins que l’année dernière. Amélioration des rendements des comptes sur carnet et du livret d’épargne nationale.

Le règlement-type proposé par l’Exécutif n’est opposable que s’il est adopté en assemblée générale. Les syndics professionnels doivent être sous la tutelle d’une institution publique. Le syndic est responsable civilement et pénalement.

Le règlement-type de la copropriété, adopté en septembre, n’est pas encore publié au Bulletin officiel. Le document rappelle l’ensemble des dispositions de la loi, récapitule les tantièmes des copropriétaires et fixe leurs droits et devoirs.

Les analystes ont scruté une trentaine de valeurs dont 13 récoltent des avis favorables. Banques, assurances, immobilier, agroalimentaire, énergie, les secteurs porteurs sont multiples.

Les assureurs innovent en matière d’assistance. Une mensualisation de la prime chez Axa, un renouvellement en ligne des contrats chez RMA, un numéro unique dédié aux assurés de Saham Assurance…