Votre argent

De tous les instruments de placement, la Bourse a été de loin la
plus rentable en 2003.
Les OPCVM actions et diversifiés ont profité de l’embellie.
Comptes sur carnet, livret d’épargne et bons du Trésor perdent
de leur attractivité.

L’arsenal juridique existant garantit un minimum d’information.
Généralement, les gestionnaires d’OPCVM en communiquent plus
que ce qui est exigé.
Pour éviter tout quiproquo, les performances sont calculées et diffusées
par leur association.

Au 16 décembre, le Masi affichait 31,3% de progression.
Correction technique, effet d’engouement, certaines valeurs se sont appréciées
en dehors de toute logique. Attention à la baisse.
Pour entretenir le dynamisme du marché, du papier neuf est nécessaire.

Le projet est actuellement à la Chambre des représentants.
Aucune offre publique ne peut se faire sans l’accord du CDVM, qui est en
droit de la refuser.
Dans certains cas, les OPA et OPR sont imposées.
Des sanctions pouvant aller jusqu’à 1 an de prison et 1 MDH d’amende
sont prévues.

Pas de pronostics fermes avant la clôture des comptes 2003 et la fixation
des modalités de l’OPA.
En attendant, conservez voire achetez Wafa Assurance et gardez les titres Wafabank
et BCM. Dans tous les cas, vendre maintenant serait précipité.

Le BTP et l‘agroalimentaire sont les secteurs les plus appréciés
par les analystes.
La majorité des sociétés citées sont dans un cycle
d’investissement.
Les entreprises industrielles restent prisées en raison de perspectives
stables.
Seules 5 sociétés de Bourse ont voulu se prêter au jeu du
pronostic.

Rien n’est gratuit : le revendeur aura calculé sa marge et intégré
celle que prendra la société qui financera votre crédit.
La formule permet de faire tourner les stocks en même temps qu’elle
constitue un produit d’appel.
Un projet de loi sur la protection du consommateur va rectifier le tir.

L’investissement en argent est conséquent mais une bonne collection
peut rapporter jusqu’à vingt fois sa valeur faciale.
Des cotations officielles et officieuses existent.
La poste a déjà commencé à faire de la vente en ligne.

Peur du lendemain, projet d’investissement, satisfaction personnelle, les
raisons d’épargner sont diverses.
Virement vers un compte d’épargne, bas de laine, «daret»,
épargne retraite… à chacun son petit truc pour résister
à la tentation de dépenser.

Les opérations du Trésor donnent encore une fois du fil à retordre aux gestionnaires de fonds obligataires de la place. En effet, les récentes adjudications de bons ont consacré une hausse des taux relativement importante et généralisée et n’ont pas

Son contrôle sera élargi aux sociétés de titrisation
et de capital-risque et même au dépositaire central.
Création d’une commission paritaire pour enquêter sur les cas
de délits.
«Appel public à l’épargne», «démarchage»…
ces notions ont été clairement définies.

Le taux de rentabilité peut atteindre les 25% et le bénéfice
mensuel varie de 4 000 à 30 000 DH.
La contrainte du local fait du petit taxi l’affaire la plus accessible…la
moins rentable aussi.
Trouver un homme de confiance pour gérer la laiterie ou la téléboutique
conditionne le succès.