Votre argent

Le patrimoine financier des ménages s’est établi à 736 milliards de DH à fin 2016, en hausse de 5,2% contre près de 7% en 2015 et 2014. L’encours des crédits immobiliers ralentit malgré la baisse des taux d’intérêt et la stabilisation des prix des actifs immobiliers.

Le chiffre d’affaires du groupe affecté par la libéralisation de la voix sur IP et la baisse des tarifs de terminaison d’appels. Le RNPG marque un bond grâce au succès de la restructuration des nouvelles filiales Moov.

En 15 ans, le taux de bancarisation a presque triplé, mais la couverture territoriale n’est pas homogène. L’éducation financière est une condition sine qua non pour la réussite de la stratégie d’inclusion financière. Un équilibre entre stabilité financière et inclusion financière doit être trouvé.

Les cours des métaux devraient se maintenir en hausse à l’international. Les bénéfices des compagnies cotées à Casablanca devraient se redresser sensiblement. Attijari Intermédiation recommande d’acheter Managem et CMT et de conserver SMI.

Label’Vie enchaîne les bonnes réalisations et son plan de développement augure d’une poursuite de la tendance. Auto Hall devrait profiter pleinement de la croissance forte et durable du marché automobile.

Le concept a révolutionné le monde de l’entreprenariat. Pour se lancer dans ce business, il faut compter un investissement de départ d’un peu plus de 1 MDH. L’activité peut rapporter une marge nette de 30%.

Après avoir atteint son niveau le plus bas, à 1,66 % au 2e semestre 2016, le taux de rendement des comptes sur carnet a marqué une hausse de 15 pb à 1,81%, rompant ainsi avec une baisse entamée depuis le second semestre 2013. Après avoir atteint son niveau le plus bas, à 1,66 % au 2e semestre 2016, le taux de rendement des comptes sur carnet a marqué une hausse de 15 pb à 1,81%, rompant ainsi avec une baisse entamée depuis le second semestre 2013.

Quatre axes principaux : renforcer la confiance des investisseurs, développer une régulation au service de la dynamique du marché, être une autorité performante et influente à l’échelle nationale et internationale et enfin renforcer les capacités des épargnants et des opérateurs.

Le livret d’épargne nationale a proposé au cours du premier semestre 2017 une rémunération de 1,26%.

Conformément aux prévisions des analystes, la courbe des taux s’est stabilisée durant la première moitié de l’année en cours à des niveaux relativement bas et devrait garder cette position d’ici la fin de l’année.

La rémunération proposée par les banques pour les dépôts à terme et bons de caisse a poursuivi sa trajectoire baissière à fin avril 2017 (dernière donnée disponible), selon le taux moyen pondéré observé par Bank Al-Maghrib auprès des banques.

Depuis le début de l’année, les fonds monétaires et obligations court terme affichent un net redressement.