Vidéos

Plusieurs attaques terroristes ont frappé simultanément la capitale vendredi soir. Près du stade de France, des kamikazes ont fait exploser leur charge et dans Paris des hommes armés ont tiré sur des passants. Des assaillants sont également entrés au Bataclan, une salle de spectacle, où les victimes se comptent par dizaines. Au moins 120 personnes ont été tuées, 8 terroristes sont morts dont sept en se faisant exploser.

Au moment de l’attaque terroriste au Bataclan, Daniel Psenny, journaliste au Monde, filme la fuite des spectateurs de la salle de concert parisienne.

Plusieurs attaques ont eu lieu vendredi soir à Paris. Une fusillade a notamment eu lieu sur la terrasse d’un restaurant du 10e arrondissement et des explosions ont été entendues près du stade de France. Une prise d’otages est en cours au Bataclan.

Les explosions ont eu lieu dans une brasserie et un restaurant McDonald’s, fait-on savoir de sources policières.

Le match contre l’équipe d’Allemagne s’est poursuivi mais le stade a été bouclé dans un premier temps et un hélicoptère a survolé l’enceinte

L’Afrique et ses défis sécuritaires: un thème qui a été débattu hier lors du forum international MEDays, qui s’est ouvert mercredi soir à Tanger.

L’Américain Uber investit 250 millions de dollars pour s’étendre au Proche-Orient et en Afrique du Nord au vu des très bons résultats en Egypte. Le Caire enregistre en effet la plus forte croissance du service de mise en relation entre particulier et chauffeurs et ce, moins d’un an après son implantation dans le pays. Le nombre de conducteurs a sextuplé depuis mai.…

La Jordanie accueille des centaines de milliers de réfugiés syriens, mais le pays est sous pression en raison de l’insuffisance de l’aide internationale. Parallèlement, le royaume est sous la menace grandissante du terrorisme.

La sélection marocaine a battu son homologue équato-guinéenne par 2 buts à 0, en match aller du deuxième tour des éliminatoires du Mondial-2018 de football, jeudi au Grand Stade d’Agadir.

«Je ne suis pas un citoyens algérien à part entière, tant que la langue Amazigh n’est pas officialisée, composante essentielle de l’identité amazigh». C’est ce qu’a déclaré