Spécial El Jadida & région

55% des investissements réalisés dans la province concernent le secteur de l’industrie. Le CRI a lancé plusieurs mesures, dont la dématérialisation des procédures administratives et la possibilité, dès septembre prochain, de créer sa société en 24h.

Le port de Jorf Lasfar est l’un des plus importants ports du pays. Il draine une part de 27,8% du trafic global, à fin avril (dernières données disponibles de l’ANP) et se positionne directement après celui de Casablanca qui en concentre 32%.

Une ville à fortes potentialités balnéaires et atouts touristiques, avec 25 projets touristiques prévus et un aménagement du territoire selon la Vision 2020.

OCP Africa envisage de créer un réseau de filiales dans 15 pays d’Afrique, tant à l’Ouest qu’à l’Est du continent et se fixe un objectif de 240 salariés d’ici un an.

En 2015, la production de sucre blanc issue des plantes sucrières cultivées localement a atteint 510 000 tonnes. La sucrerie emploie près de 180 employés permanents toute l’année et 1000 travailleurs occasionnels.

Une région à fortes potentialités agricoles et d’un dynamisme marquant. Potentialités de la région: productions végétales, animales et opportunités d’investissements.

La 1ère phase de ce projet a nécessité un budget d’investissement de 800 MDH pour un coût global de près de 2 milliards de DH. D’une capacité actuelle de 25 millions de m3/an, l’usine atteindra 75 millions de m3 dont 15 millions destinés aux besoins en eau potable de la région.

Outre le secteur agricole très riche, certes, c’est le paysage industriel de la région qui donne désormais une dimension importante à la province, voire à toute la région.