Opinions

180°

Mercredi matin, au lendemain de la belle victoire de l’équipe nationale et sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, le sélectionneur Hervé Renard est devenu subitement parmi les meilleurs qu’on n’ait jamais eus et les joueurs de grands héros.

Lutte anti-blanchiment, lutte anti-corruption, données personnelles, délits d’initiés, respect des règles de concurrence, RSE, les sujets des métiers de la compliance, hautement protéiformes, sont aujourd’hui sur toutes les lèvres et figurent parmi les principaux défis des entreprises.

De paroles et de mots

Dans l’attente d’on ne sait quel délivrance, perdant patience ou ne sachant que penser, d’aucuns se mettent à combler le vide ou passer le temps à l’aide de débats d’idées sur les choses de la société, débats de nature selon eux à occuper et nourrir l’esprit en prévision de demain, car demain est un autre jour.

Aujourd’hui la machine est bien huilée, fonctionne sans à-coups, et a même réussi à s’attirer les bonnes grâces du public. Les citoyens sont rassurés de savoir qu’ils ne sont pas isolés et sans défense, devant une administration, impersonnelle et souvent hautaine.

Smig intellectuel

A l’heure où le Maroc est plus que jamais appelé à préserver sa diversité culturelle et son ouverture sociétale qui lui ont permis de toujours traverser en douceur les périodes les plus troubles, y compris ces dernières années, au moment où l’on est plus conscient que jamais, pour l’avoir testé en grandeur nature, du rôle central de cette diversité dans la cohésion et l’immunité sociale, alors que le capital immatériel commun et l’histoire apparaissent comme des donnes centrales dans la construction de l’avenir, il est des faits qui interpellent quant à l’application de tout cela dans la réalité.

ceux qui ont traversé, exaltés ou taiseux, ce temps marocain en noir et blanc ont encore dans les yeux des restes de larmes, ces larmes que provoquent, prétendent-ils, la poussière des rues, des ruelles et des dédales de la ville.

pourquoi refuse-t-on la liberté provisoire ? Tout simplement pour des raisons juridiques, mais pas seulement. Cette mesure dépend du magistrat instructeur. Il peut décider de l’octroyer (ou pas) pour des raisons qui relèvent de son intime conviction.

Cette semaine, le Conseil supérieur de la promotion de l’emploi (oui ça existe !) a été réanimé après une très longue période d’hibernation. Créé en 2004, il avait déjà fallu attendre trois ans pour qu’il tienne sa toute première réunion.

D’après une étude récemment réalisée par Day One, près de 47% des Managing Partners interrogés ont cité la gestion du «capital humain» comme étant l’un des principaux défis des cabinets d’avocats au Maroc aujourd’hui.

Les selfies textuels

on en est de la poésie comme du tact chez ces gens-là qui écrivent sur eux en se vouvoyant tant ils se sentent grands et géniaux. et si un être génial doit être le dernier à s’en apercevoir, eux le crient sur le toit. voici donc venu le temps de la réinvention du moi comme obsession textuelle, et tout le monde se met à ce type de selfie même les… salafi !

bientôt le Grand Théâtre ouvrira ses portes, flambant neuf, pendant, qu’en face, le tribunal n’en finit pas de panser ses plaies. Sans oublier de préciser, histoire de brouiller définitivement les pistes, que le Tribunal de première instance (oui celui qui jouxte la Wilaya), fait accessoirement aussi office de …Cour d’appel sociale : tout dépend par quelle porte on entre !

Volonté et fermeté

A  l’occasion des tractations qui précèdent habituellement la constitution d’un nouveau gouvernement, la question des politiques publiques revient au devant de la scène. La nouvelle équipe, une fois constituée et dûment nommée, devra présenter son programme et en répondre devant les élus et devant le citoyen de manière générale. Et qui dit programme dit réformes, stratégies sectorielles et politiques publiques.