Opinions

Erreurs de ciblage

Visiblement, et à travers les premières sorties et déclarations de Saad Eddine El Othmani, le gouvernement semble décidé à s’attaquer sérieusement et frontalement à la question de l’efficacité des politiques publiques.

Pour faire face à une concurrence accrue, suite notamment à l’arrivée des cabinets internationaux, nombre d’associés de cabinets d’avocats d’affaires ont été récemment amenés à mener une réflexion stratégique, afin de reconsidérer leurs axes de développement au Maroc et/ou d’initier une stratégie de développement à l’international, particulièrement en Afrique.

Le plan ministériel apparaît à la fois confronté à la pression de la demande et de ses réalités socioéconomiques mais également à de nouvelles logiques qui modifient en profondeur les perspectives. Ces évolutions qui s’accompagnent d’un creusement des inégalités territoriales posent la question de l’intégration des milliers de nouveaux logements à réaliser dans les périphéries des grandes agglomérations et du modèle de développement urbain proposé pour y faire face.

Nous étions tous plus ou moins amis, liés par les choses de la culture, liens qui se confondaient souvent avec les choses de la politique. Journalistes engagés ou non dans des partis, artistes en mal d’espaces pour s’exprimer, poètes et écrivains en quête d’éditeurs…

Dans les tribunaux de Casablanca, on entre comme dans un moulin, aisément, beaucoup plus que dans une grande entreprise, par exemple. Les mesures de protection existent pourtant; elles ont été mises en place il y a presque une décennie. Sauf qu’une certaine nonchalance prévaut, d’une manière générale et trop évidente.

Squat légalisé

Le Conseil de Casablanca a probablement de bonnes raisons de vouloir mettre fin à son contrat avec Sita Blanca. S’il s’avère que le délégataire a failli à ses engagements, il est naturel et logique que les élus de la ville décident de résilier le contrat. Ils sont dans leur rôle de veiller au bien-être des Casablancais dont ils sont dépositaires des voix. Bien entendu, la suite des événements montrera si oui ou non le délégataire a failli seul à ses obligations.

j’ai compris que le seul moyen de s’informer et d’anticiper les activités culturelles futures, c’est encore de se lier d’amitié avec les artistes.

Droit de grève

Le droit de grève, comme son nom l’indique, permet aux ouvriers d’exercer cette liberté fondamentale, avec le respect de certaines règles. Ce qui autorise, en même temps, la défense des intérêts des salariés, tout en n’empêchant pas l’entreprise de continuer à travailler et produire.

Pragmatisme

Pas de discours moralisateur ni vindicatif, aucune tendance à la «victimisation» ni à la «complotite» aiguë, pas de triomphalisme.

Dans le contexte actuel marqué par l’intérêt croissant du citoyen pour la gestion de la chose publique, amplifié par le développement incontrôlable et sans précédent des réseaux sociaux avec tous les risques de déformation de l’information, il est nécessaire de consacrer une place importante au droit d’information du citoyen qui doit être normalisé pour constituer une sanction permanente (positive ou négative) garantissant la bonne gouvernance et la transparence prévues par la Constitution et imposant la mobilisation de compétences avérées dans le management des services publics.

Pas une semaine ne passe sans qu’on parle de transition ou transformation digitale dans les journaux. Les professions du Droit n’échappent pas à cette évolution, comme en témoigne l’étude récemment menée par Day One auprès de 140 legaltechs réparties sur

«J’aime la règle qui corrige l’émotion», disait le peintre Braque. Peut-on parler de règles d’écriture lorsqu’on est dans l’évocation du passé comme c’est le cas ici depuis le début ? Si oui, de quel genre d’écriture s’agit-il donc? Est-ce le récit de quelques tranches de vie ? Une semi-autobiographie professionnelle d’un journaliste qui se souvient? Une invention de soi à prétention littéraire ou un faux roman d’une histoire vraie?