Chroniques

«Un choix de carrière est souvent un aveu autobiographique», a dit quelqu’un dans je ne sais quel livre, ni quelles circonstances, mais que je cite  de mémoire.

Personne ne leur a vraisemblablement dit que le Maroc certes est en Afrique, mais frontalier avec l’Europe, et atteignant un niveau de vie, d’éducation et d’organisation bien plus élevé que la moyenne africaine. Et que les policiers marocains (dont l’efficacité est mondialement reconnue) auraient une réaction très rapide, structurée et bien organisée.

Comme dans le début d’une triste chanson de Nass El Ghiwane, «Khayyi mate lbareh, welyoum jate khbarou» (Mon frère est mort hier et c’est aujourd’hui que la nouvelle nous est parvenue), j’ai appris la triste nouvelle du décès de Mon ami Ahmed Bouânani en ce dimanche du mois de février de l’année 2011 dans un glacial et bref texto envoyé par je sais plus qui : «Bouânani est décédé hier».

Après les audiences, vient le temps du verdict, fréquemment assez lourd, afin de dissuader dans le futur d’autres éventuels candidats au trafic. Tout cela se passe dans les règles de l’art, en un rituel bien huilé, qui, de ce fait, n’est jamais contesté par personne. Ainsi le Royaume respecte les règles internationales en matière de jugement pénal.

je rêvais. un jour j’avais écrit cette note naïve perdue et retrouvée dans un petit carnet tout écorné aujourd’hui, et je demande pardon de me citer, mais ce n’est pas grand-chose:«mettre de la poésie en toute chose ; et faire d’un fait divers une belle prose. non, ce n’est ni du baudelaire, ni du verlaine. elles ne sont que de moi ces lignes vaines…»

Désormais, les représentants du parquet devront donc réserver un accueil convenable aux justiciables, les écouter avec attention, et donner suite à leurs doléances. Une petite révolution dans le monde judiciaire: un procureur qui écoute, c’est rare, mais l’on peut également mettre cette avancée sur le compte du «Nouveau Concept de l’Autorité», voulu et initié par le Souverain.

Faire bon usage du passé. Plus facile à dire qu’à bien faire. Mais souvent, ceux qui croient bien faire en usent comme d’un concept idéologique de plus en plus porteur de nos jours. Car le passé, et plus généralement l’Histoire, est un produit à la fois émollient et inflammable.

les procureurs et substituts acquièrent plus d’indépendance qu’ils n’en avaient auparavant : fini les instructions de la chancellerie, les consignes viendront du président, qui aura la latitude d’exercer le pouvoir judiciaire en totale indépendance.

Comment lire un poème de khaïr-eddine sans se sentir entraîné vers les chemins escarpés du dictionnaire d’où il extirpe des mots cadavériques pour faire naître d’impétueuses métaphores?

Le Droit stipule que la riposte (ou la défense) doit être proportionnelle à l’agression. Et assommer mortellement un homme, qui, lui, ne menaçait de tuer personne, est manifestement excessif. Arrêté, jugé et condamné, le voleur ne risquait que quelques mois de prison ; pas la peine de mort.

Dans chaque mémoire, il y a des trous parfois béants qui engloutissent nombre de nos souvenirs. Le passé se présente alors telle une forêt touffue où des clairières verdoyantes et giboyeuses dessinent en mosaïque ces territoires de l’oubli.

La liberté d’informer a des limites, et le principe de la présomption d’innocence en fait partie. Puisque nul n’est réputé coupable tant qu’il n’a pas été jugé et condamné par les tribunaux compétents, alors il a droit au respect de son intimité.