Opinions

Se fixer un cap, ne pas perdre de vue l’objectif et tracer sa route. Croire en ses atouts et corriger ses faiblesses. S’accrocher, tomber et se relever.

Est-ce ainsi que doivent être traités les citoyens, suspectés d’accord, mais présumés innocents jusqu’à preuve du contraire ? Sans compter aussi que les médias, amateurs de sensationnalisme (symbole de ventes record), y ajoutent leur grain de sel… Pour finalement pas grand-chose, puisque le suspect aura été blanchi.

L’Arabie saoudite n’a aucune raison de défendre le dossier américain n’eût été la géopolitique. son objectif est, D’une part, de se rapprocher des Américains, et, d’autre part, de punir le Maroc pour sa neutralité dans le dossier du Qatar.

Publié en France en 1950, le roman prophétique de l’écrivain et journaliste anglais George Orwell, «1984», va subir une deuxième traduction en français.

Qui d’entre nous, au moment de voyager, entre les différentes formalités de police et de douane et le stress lié au voyage, prend le temps de lire toutes les indications mentionnées sur le titre de transport ? Pratiquement personne…et pourtant, il le faudrait.

Alors que le monde autour de nous évolue à la vitesse grand V, El Othmani prend tout son temps, y compris dans un sujet de la plus haute urgence. Le ressenti des gens le confirment. Les données chiffrées l’étayent.

La réussite d’un séminaire dépend de nombreux facteurs, tenant tant à sa préparation qu’à la manière dont il est mené, et à son suivi. A la fin d’un séminaire réussi, chacun doit repartir avec 2 ou 3 messages clés, dont le sentiment d’appartenance, et surtout une idée claire de là où le cabinet va et de ce que chacun, à son niveau, doit faire pour que le projet se transforme… en succès

Dans le Code de procédure pénale, il n’existe aucun article autorisant les prévenus, ou accusés à quitter la salle d’audience où se déroule leur procès. Sinon, pour des raisons impérieuses, comme un état de santé défaillant ; et encore, car dans ces cas, le tribunal suspend l’audience pour faire examiner le mis en cause par un médecin désigné par le tribunal, puis prend sa décision en fonction du rapport médical remis.

Dans les salles de cinéma de quartier encore nombreuses en ce temps-là, on s’absentait, le temps d’un film, hors de ce présent en clair-obscur qui n’est ni déjà hier, ni pas encore demain. c’est dans cet entre-deux que l’on cultivait notre regard face à l’écran géant et blanc d’où surgiront des images que nous ferons nôtres. echappant aux rues étroites, à la foule des marchés poussiéreux et aux lieux de prière où l’on s’ennuyait comme des rats morts, on allait au cinéma comme on part en voyage, sans bagages, le cœur léger, les poches trouées et l’estomac vide.

L’exemple turc

Les Turcs se sont bien préparés à la mondialisation. Le tissu économique dans sa globalité en maîtrise les codes. Les entreprises familiales se sont ouvertes aux investissements étrangers, ont modernisé leur parc technologique et ont investi dans le marketing et la communication.

Il y a moins d’un mois nous avions évoqué, ici même, le passage à l’heure d’été en relevant son caractère à la fois furieusement temporaire et intempestivement temporel. Notre perception du temps, déjà, culturellement parlant, de par trop approximative, voilà que l’administration s’en mêle pour la rendre plus versatile. Ramadan oblige, l’heure d’été n’aura duré que le temps que ce mois sacré et sucré s’annonce.

Le spectateur lambda constate que pratiquement tous les dossiers sont renvoyés à une date ultérieure, plus ou moins proche ; et il s’en offusque, ne comprend pas, incrimine les juges, les avocats, la justice, sans connaître les raisons des renvois prononcés. Il faut savoir en effet que la notion de temps est différente selon que l’on soit magistrat ou plaideur.