Sociéte

Les concierges d’immeubles sont des hommes à tout faire. Touchant des salaires majoritairement inférieurs au SMIG, ils ne sont pas déclarés à la CNSS. Dans les quartiers huppés, on fait plutôt appel aux sociétés de sécurité.

La société civile appelle à la mise en place d’un plan national. Les ministères de l’intérieur, de l’enseignement, de la justice et de la santé doivent être impliqués. La prise en charge des dépendants demeure inaccessible aux démunis.

«Les réseaux sociaux sont une monnaie d’échange contre-productive dans les relations parents et enfants».

La durée moyenne de connexion quotidienne est de deux heures selon l’ANRT. Les jeunes sont les principaux utilisateurs, mais les parents sont aussi de plus en plus connectés. La communication et les rapports entre parents et enfants sont de moins en moins directs.

«Au fils une part équivalente à celle de deux filles» est le principe qui régit aujourd’hui le partage de l’héritage entre les enfants. Pour les associations féminines, ce concept est en déphasage avec les mutations sociétales. Pour éviter les inégalités entre leurs enfants, les parents optent de plus en plus pour la répartition de leur vivant.

Désorientés, ces jeunes sont accueillis par l’association. Son pôle formation/insertion leur offre de nouvelles opportunités pour une intégration sociale… Certains ont réussi et d’autres viennent d’entamer leur parcours.

Fonctionnaires, salariées, étudiantes ou femmes au foyer, elles ont opté pour la vente directe comme activité principale ou secondaire. Une opportunité pour leur épanouissement et l’amélioration de leurs conditions de vie. Témoignages…

La population à besoins spécifiques est estimée à 2,2 millions de personnes. Elles sont majoritairement âgées, analphabètes et inactives. Garantir leur mobilité, leur scolarisation et leur intégration professionnelle, autant de défis à relever pour les pouvoirs publics.

Associations et pouvoirs publics mènent une campagne contre la légitimation de la violence. L’accent est mis sur l’espace public, alors que dans l’espace privé, la violence semble plutôt acceptée. Le mouvement féministe, exaspéré, dénonce les insuffisances du projet de loi et l’absence d’une volonté politique…

Qu’elles soient nanties ou démunies, entamer une autre vie n’est pas toujours facile pour les veuves, en particulier les plus jeunes. Le regard des autres et les a priori constituent de grands obstacles…

«Ce que dit la loi de la responsabilité pénale du médecin».

Aucune statistique officielle sur les erreurs médicales. La gynécologie, l’ophtalmologie, la chirurgie viscérale et la circoncision sont parmi les spécialités les plus concernées. Les fautifs sont rarement punis.