Politique

Trente-neuf postes actuellement, dont seulement une trentaine est justifiée.

Le resserrement est nécessaire pour une plus grande efficacité et
en raison de l’existence de ministères fantômes.
Certains secrétariats d’Etat ont une tutelle non conforme à
leur mission.

L’arrivée des socialistes au pouvoir en Espagne met fin à
huit ans de relations tendues avec le Maroc.
D’ores et déjà, on a échangé des déclarations
de bonnes intentions.
Immigration, dossier du Sahara, des sujets sur lesquels la position espagnole
devrait s’assouplir au cours des mois à venir.

Le texte coranique demeure intouchable et la foi personnelle est, par nature,
indéfinissable.
En revanche, la pratique historique de l’interprétation des textes,
le hadith et, de manière générale, la Chariaâ sont
sujets à débat.
L’islam lu et vu autrement permettrait de concilier modernité et
démocratie.

1 000 postes de police de proximité seront créés d’ici
à fin 2005.
L’inspection générale qui n’a jusqu’ici existé
que sur organigramme est opérationnelle.
Informatisation de tous les commissariats avant fin 2005, rénovation des
locaux, formation et lutte contre la corruption.

Seuls l’Istiqlal et l’USFP se donnent réellement les moyens
d’avoir des organisations de jeunesse efficaces.
Destinées à encadrer les jeunes, ces structures servent aussi de
tremplin pour l’accès à des postes de direction au sein des
partis.
Le PJD prépare son offensive : un congrès refondateur aura lieu.

70 tribunaux de famille et 500 juges spécialisés devront être
prêts avant le 1er avril 2004.
Un guide unifié pour les juges, adoul et auxiliaires de justice est en
cours d’élaboration.
Pour une affaire non encore jugée, c’est le nouveau code qui s’applique.
Dans le cas d’une affaire mise en délibéré, c’est
l’ancien code.

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme
a sorti son dernier rapport sur le Maroc.
Le document verse dans l’approximation en se gardant de donner la parole
à toutes les parties.

La loi relative à  l’immunité parlementaire et la loi portant création de la
Haute Cour sont restées en deçà  des attentes.
Mettre en accusation un ministre devient, théoriquement, moins difficile mais
reste pratiquement impossible.
Seule une révision constitutionnelle peut réellement ouvrir une brèche dans
l’impunité ministérielle.

Le monde rêvé des intégristes musulmans ressemble à  s’y méprendre au monde
prôné par les intégristes juifs et chrétiens n Démonstration par les auteurs de
l’ouvrage «Tirs croisés»(*).
 

L’Onu change de ton envers le Maroc et l’idée du référendum
est définitivement enterrée.
Le Maroc accepte les «mesures de confiance» et poursuit ses discussions
avec James Baker.
Les discussions Maroc-Algérie auront probablement lieu après la
tenue des présidentielles chez nos voisins.

En dehors de l’aspect indemnisation, l’instance aura la lourde tâche
de faire la lumière sur les années de plomb.
Le délai de dépôt des dossiers a été prolongé
jusqu’au 13 février, ce qui risque de grossir une liste portant sur
14 000 dossiers.
L’Administration est tenue d’ouvrir ses archives pour les besoins
de l’enquête si nécessaire.

L’opposition parlementaire est tripolaire : un pôle islamiste, un
pôle de gauche radical et un pôle de droite.
Le PJD surpasse les autres pôles : 7 propositions de loi, 298 questions
orales et 1525 questions écrites depuis octobre 2002.
Ministres et députés témoignent : seul le PJD fait de l’opposition.