Culture

Du 16 au 22 avril, Rabat se refait une fraîcheur aux couleurs de Jidar. Pour sa 4e édition, le festival du graffiti nous gratifie de onze fresques murales monumentales.

La 22e édition de l’événement Caftan se tient à Marrakech le 14 avril. A l’honneur de la présente édition, l’ethnie est au cœur des créations 2018.

«Danser Casa» est une création artistique pour huit danseurs marocains, pensée par les chorégraphes Mourad Merzouki et Kader Attou. La tournée marocaine du spectacle débute ce vendredi 6 avril, au Théâtre Moulay Rachid à Casablanca. Au programme également une tournée française, avec une cinquantaine de dates prévues.

«Pastorales électriques» est un film documentaire d’Ivan Boccara, qui aborde le processus d’électrification dans le Haut-Atlas et ses conséquences sur la population sur le court et moyen terme. Coproduit par «2M», sa diffusion sur la chaîne nationale est prévue pour dimanche 8 avril.

La librairie Carrefour des livres n’est plus. A la place, «Coffee & books» : un magnifique espace convivial offrant au visiteur le loisir de prendre place, de squatter l’espace autour d’un thé ou d’un café, de lire à l’aise les mille et une œuvres en vente, et ce, sans obligation d’achat !

Soutenue par la Banque Populaire, une résidence d’artiste a rassemblé huit jeunes lauréats des Beaux-Arts au Maroc. Les œuvres nées de cette rencontre ont été exposées à la Galerie 38, au Studio des Arts Vivants, à Casablanca.

Voici arrivée la 13e édition du Festival International du Théâtre de Casablanca. Du 20 mars au 1er avril, 13 pièces de théâtre vous seront proposées dans plusieurs lieux de la métropole n Demandez le programme !

Vient de paraître, aux éditions La Virgule, «En quête d’une voix», le récit autobiographique de la diva du Melhoun, Touria Hadraoui. Le livre relate le parcours de la cantatrice, depuis son enfance jusqu’à son affirmation comme chanteuse de Melhoun. Inspirant…

Les Barons de Baltimore est un groupe de musique naissant qui rend hommage au verbe et à la poésie. Dix poèmes, déclamés sur de la musique électro, seront dévoilés le 13 avril à l’Uzine et le 16 avril au festival Jazzablanca.

«Un rêve devenu passion» est le titre de l’exposition organisée par le Cénacle de Casablanca, au sein de la salle polyvalente de la Direction régionale du ministère de la culture et de la communication de Casablanca. Sept artistes peintres y dévoilent leurs œuvres nées à la suite d’un atelier de peinture avec l’artiste Abdelkebir Rabi’.

«Maroc : la guerre des langues» est le titre choisi pour la dernière parution des éditions En toutes lettres. L’ouvrage réunit les points de vue d’écrivains, de linguistes, d’anthropologues, de politologues, de poètes et d’artistes, d’expressions française et arabe, sur la problématique tenace de la langue au Maroc.

Pour sa 13e édition, le festival Jazzablanca, se tiendra du 14 au 22 avril prochain, ont annoncé, mercredi à Casablanca, les organisateurs. Avec plus de 60% d’artistes se produisant pour la première fois au Maroc, cette édition 2018 propose 50 concerts répartis sur quatre scènes et deux lieux.