Culture

Jeudi 30 septembre 17h : ouverture Spectacle de fantasia sur la plage. 18h : concert de Chabab Al-Andalous et Bajeddoub (arabo-andalou), place Moulay Hassan. 19h 30 : concert de Radio Tarifa, place Moulay Hassan. 23h : Concert acoustique de Touria

Symboles du dynamisme religieux de la dynastie mérinide, de nombreuses médersas ont été édifiées
à Fès. Parmi elles, la médersa Attarine a porté l’art mérinide à son summum. Rançon de la fascination qu’elle exerce, ce chef-d’œuvre a aujourd’hui besoin d’être restauré pour réparer outrages du temps
et stigmates d’une fréquentation assidue.

Tir au but

Le score de parité entre le Maroc et la Tunisie n’est certes pas déshonorant pour le Onze national, mais la prestation de ce dernier, elle, était affligeante : gardien fébrile, défense flottante, milieu de terrain inexistant, attaque peu inspirée… Il

La deuxième édition du Festival de musique des cimes d’Imilchil,
tenue du 26 au 28 août dernier, n’a pas déçu. La bourgade revit et les associations
prennent à bras le corps le développement de la vallée de l’Assif Melloul.

Que lisent les acteurs du champ politique, culturel, social et médiatique ? Quels sont
leurs auteurs de prédilection ? C’est ce que nous avons cherché à savoir à travers
un échantillon réduit, certes, mais assurément représentatif.

Grâce à une programmation intelligente, le festival Timitar d’Agadir a emporté, dès sa première prestation, la conviction unanime. Retour sur une semaine trépidante qui a balayé
les doutes des plus pessimistes.

Leurs rythmes électrisent et leurs paroles font mouche. Les Hoba Hoba Spirit ont conquis
le public. Juste récompense pour un quintette allumé qui a inventé
un nouveau style : la haïha-music. Parcours.

350 000 visiteurs, soit autant que le nombre des participants à la Marche verte, majoritairement des jeunes, se sont donné rendez-vous à Essaouira, du 24 au 27 juin dernier, à l’occasion du Festival Gnaoua. Après sept éditions, le festival brille plus que jamais de mille feux.

Le style Art déco, qui s’est développé dans le monde après l’Exposition universelle de 1925, est représenté de manière spécifique et prolifique au Maroc.
Le ministère de la Culture a délégué au cabinet Archimédia l’organisation à Casablanca, le 12 juin dernier, d’une journée d’étude sur le devenir de ce patrimoine en péril, faisant intervenir de nombreux spécialistes marocains et étrangers. Compte rendu.

«Timitar», ou festival des signes, conçu par la Région Souss-Massa-Draâ et la wilaya d’Agadir, a choisi
de montrer, du 7 au 11 juillet prochain, les facettes de l’âme gadirie à travers sa musique.
«Timitar» devra se faire une place particulière parmi un grand nombre d’autres manifestations du même genre et, pour cela, tabler sur une sélection rigoureuse et s’écarter des sentiers battus.

La création de l’Etat d’Israël, fondée sur le sionisme, est une hérésie. Telle est la thèse – étonnante pour qui ne connaît pas le judaïsme -, solidement étayée, soutenue par Yakov M. Rabkin, historien spécialiste de l’histoire juive contemporaine et universitaire, dans un ouvrage qui fera date.
Compte rendu et entretien avec l’auteur.

Jamais à court d’idées, le Festival Gnaoua et Musiques du monde, qui se déroulera
à Essaouira du 24 au 27 juin, offrira de la musique gnaoua (à tout seigneur tout honneur !), mâtinée de reggae, mais il rendra également hommage au piano et entremêlera harmonieusement,
comme à l’accoutumée, des musiques très éclectiques.