Management

D’après les décideurs RH, le métier de DRH va évoluer en priorité vers le développement des compétences, la communication et la gestion sociale. 84% des décideurs RH estiment que les réseaux sociaux peuvent contribuer au développement des collaborateurs.

Suite à la réunion du comité d’attribution du Label RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), tenue le 14 décembre 2016, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a octroyé cette reconnaissance à trois entreprises dont une nouvelle.

Nous vivons des changements qui laissent forcément des traces sur notre mode de vie.

Très ouvert sur le monde, il veut prendre le meilleur sans se renier. La famille reste fondamentale. Des exigences professionnelles et matérielles toujours élevées.

Les besoins portent souvent sur les mêmes profils, à savoir les développeurs, les concepteurs, les chefs de projets, les experts sécurité, infrastructures ou réseaux…

«Les informaticiens constituent la 2e population la plus active de notre site».

Au début, je ne me méfiais pas du tout de cette collègue qui semblait si «gentille» et sympathique. Mais depuis qu’une promotion est envisagée et que nous sommes quelques-uns à pouvoir y prétendre, je vis un véritable cauchemar ! C’est bien simple, elle ne fait que critiquer mon travail, me met des bâtons dans les roues et fait tout pour bien être vu par la direction, bien sûr à mon détriment ! Que me conseillez-vous ? H.C.- CASA

Extrait : «La revue de direction est réalisée une fois par an. Elle permet à la direction de la structure de revoir le système de management et constitue l’occasion pour examiner l’opportunité de revoir sa politique afin de s’assurer que le système de management demeure pertinent, adéquat et efficace».

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) poursuit ses actions de coopération avec les pays d’Afrique.

Pour la 2e fois consécutive, Lydec est intégrée au palmarès Emerging Market 70 que vient de publier l’agence de notation extra-financière Vigeo Eiris.

Selon l’enquête, 17% des sondés perçoivent entre 10 000 et 15 000 DH par mois, 21% ont entre 4 000 et 6 000 DH et 21% moins de 4 000 DH. 68% des informaticiens ne sont pas satisfaits de leur salaire. Depuis quelques années, les salaires évoluent très peu.

Les entreprises continuent de recruter, mais les salaires des informaticiens se sont stabilisés. Pour les postes les plus courants, la rémunération varie de 5 000 DH à 15000 DH par mois.