Maroc conseil emploi

Sincèrement cela ne m’était jamais arrivé auparavant et pourtant j’en ai eu des chefs dans ma vie professionnelle !
Mais là , je suis vraiment tombé sur un cas.
C’est une personne qui ne connaît rien au métier, qui est jeune avec très peu d’expérience, même avec un parcours académique impressionnant. Et j’ai très souvent l’impression que c’est moi en fait le chef, vu tous les conseils que je lui prodigue (à  sa demande).
Etre aussi peu au fait des spécificités de notre métier et avoir un poste aussi important, c’est vraiment étonnant.
Je ne sais plus quoi penser et me demande ce qu’il fait à  cette place !
Que me conseillez-vous ?

Je suis responsable des achats au sein d’une entreprise assez importante. Depuis la crise, nous avons mis en place un plan de réduction des coûts. Nous avons décidé la réduction de certaines notes de frais, notamment les déplacements en avion, le renouvellement de voitures de fonction, etc.Ce plan concerne tout le monde.
Tous, sauf les managers qui continuent de chercher à  obtenir des exceptions.
Et c’est justement CES MANAGERS qui devraient être plus conscients que les autres de la situation. Ce qui m’agace, c’est qu’ils arrivent à  contourner les nouvelles règles à  chaque fois que je tente de les faire appliquer.
Que me conseillez-vous ?

Je pense que je suis un bon collaborateur, sérieux et travailleur. D’ailleurs, j’aime beaucoup ce que je fais. Mais j’aime beaucoup moins ma fiche de paie. En effet, elle n’a pas bougé depuis bientôt 4 ans. La dernière augmentation n’est plus qu’un lointain souvenir. Je n’ose pas faire une requête à  mon chef car je déteste «quémander» et considère que c’est à  l’entreprise de faire la démarche car les faits sont là  : je mérite plus !
Mais je ne peux plus vraiment attendre car j’ai beaucoup de mal à  boucler les fins de mois.
Que me conseillez-vous ?

Depuis quelque temps, j’ai recruté un commercial pour m’aider à  couvrir ma prospection (ces derniers temps il faut en faire quatre fois plus…). Je pense avoir accordé la bonne attention au process de recrutement, et, au bout du compte, parmi les 3 candidats short listés, nous avons sélectionné exactement le profil requis ! Seulement voilà , cela fait maintenant près de 3 mois qu’il a démarré mais sans aucun résultat. Il parle beaucoup mais 0 vente ! De plus, je viens de découvrir qu’il m’avait menti sur un rendez-vous qu’il n’a jamais mené et je me demande si ce n’est pas le cas pour les autres rendez-vous.

Je suis fatiguée d’avoir à  relancer en permanence mes fournisseurs pour ce qui est des délais ou de la qualité ! Il semblerait que ces personnes, une fois que nous avons signé le contrat avec elles, oublient leurs promesses.
Résultat : nous sommes en permanence stressés car cela
a, bien entendu, un impact sur nos propres engagements vis-à -vis de nos clients et, malgré tous nos efforts, nous n’arrivons pas à  créer un panel de fournisseurs sérieux et efficaces.
Que me conseillez-vous ?

Depuis des mois, mon chef me fait miroiter une promotion, et moi, je ne cours pas : je galope. Nous avons un gros projet à  boucler, et à  chaque fois que je montrais des signes de fatigue, mon chef secouait devant moi la promesse d’une promotion pour mon «excellent travail».
Nous avons bouclé le projet avec succès, et j’attends toujours. Le problème, c’est que des bruits courent de plus en plus qu’une personne aurait été recrutée pour prendre le poste qui m’était promis. J’ai vraiment très mal, sans parler du fait que ma famille avait accepté les sacrifices (pas de week-end, pas de soirées) parce qu’elle aussi était convaincue que j’allais obtenir cette promotion. Aujourd’hui, c’est bien simple, je n’ai pas intérêt à  parler de mon travail à  la maison.
Que me conseillez-vous ?

On dirait vraiment que mes managers ne se rendent pas compte de ce qui se passe autour d’eux et n’essayent même pas de se remettre en question : ils arrivent quasiment tous en retard. Du coup, leurs employés font de même, et je suis le seul à  l’heure le matin, avec mon assistante. J’ai fait plusieurs réunions pour évoquer le problème mais en vain !
Que me conseillez-vous ?

Depuis quelque temps déjà , une personne qui dirige le département marketing cherche à  empiéter sur mon domaine : le COMMERCIAL. Ce que je ne comprends vraiment pas, étant donné qu’elle ne connaît absolument rien au terrain, et qu’elle est tout le temps occupée à  pérorer en réunions et autres cocktails ! Cette personne n’est vraiment pas qualifiée pour cela et enfin je ne vois vraiment pas de quoi elle se MELE ?
Que me conseillez-vous ?

Je suis responsable d’une équipe de 17 personnes, toutes assez différentes et donc travaillant de manière DIFFERENTE. Mais, pour eux, le fait d’avoir «envoyé un mail» suffit, même si leur responsabilité c’est qu’ils fassent en sorte que le destinataire REPONDE ! Résultat : je suis en permanence obligé d’intervenir pour que les choses avancent. Lorsque j’essaye d’évoquer avec eux la notion de responsabilité, j’ai l’impression de parler CHINOIS.

Quand on m’a proposé ce job les choses étaient très claires, mais au bout de quelques mois, je me suis retrouvé partagé. Je collabore avec mon chef direct, ce qui est normal et puis, au fil des dossiers, le GRAND CHEF a lui aussi apparemment apprécié mon travail. Du coup, je suis parfois plus au courant de certains dossiers que mon chef direct. Ainsi, ce dernier m’en veut énormément, il m’a vraiment malmené lors de mon entretien annuel !
Je ne sais plus quoi faire car après tout ce qui arrive je n’y suis pour rien.
Que me conseillez-vous ?

Je travaille au sein du département «Moyens généraux» et j’ai donc à  gérer beaucoup d’employés qui, pour la plupart, ont un niveau d’études très bas. Ils oublient régulièrement ce que je leur ai demandé de faire, font la moitié du travail et il n’y a vraiment aucun esprit d’équipe entre eux ! Je passe un temps fou à  répéter la même chose et je dois dire que ce job que je trouvais passionnant au début tourne au cauchemar !
Que me conseillez-vous ?

Nous avons depuis quelques temps un nouveau chef et «on» nous avait prévenu que c’était quelqu’un de très dur, mais je peux vous dire que c’est une réputation largement méritée.
C’est une véritable machine, il ne s’intéresse qu’à  ses tableaux de bord, et rien d’autre. Nos réunions sont passées de 3 heures en moyenne à  à  peine 50 mn. Il ne parle que de travail. Le pire, c’est que certains confrères au sein de l’entreprise commencent à  le copier avec leurs équipes. De mon côté, je n’adhère pas du tout à  ce mode de management et encore moins à  cette «non-ambiance» de travail.
Que me conseillez-vous ?