Votre Carrière

«La réussite d’un team-building est mesurable par le regain d’engagement des collaborateurs».

Définir une nouvelle ligne stratégique, maintenir l’esprit d’équipe, régler des conflits internes, motiver une équipe ou en construire une nouvelle sont des raisons pour organiser un team-building. Pour plus de crédibilité, il faut associer le personnel aux ateliers de réflexion sur les problématiques posées.

Le cabinet Trusted Advisors a interrogé 70 cadres et managers de six banques et mené une étude quantitative sur un échantillon de 470 cadres. Les fonctions SI ou organisation sont les plus impliquées dans les processus. La fonction RH reste le maillon faible.

Oubada Nasserddine, directeur général de la société Global Engines (importateur exclusif de la marque Hyundai au Maroc) vient d’être nommé gérant unique de toutes les filiales de Bugshan Maroc Group (BMG), et ce depuis le 2 avril.

Loin d’être un effet de mode, le team-building continue à séduire les grandes entreprises et même les PME. Un évènement n’est que le début d’une dynamique de changement que le management de l’entreprise doit faire vivre.

L’Institut national des postes et télécommunications (INPT) a accueilli la 15e édition du Forum Geni-Entreprises les 14 et 15 mars dernier.

Désengagement progressif, laisser-aller sur la qualité des rendus, manque de discipline…, le brown-out se manifeste par plusieurs signes. Les conditions de travail, le mode de management, mais aussi le comportement individuel, sont à l’origine du mal.

Directement issu du burn-out, le brown-out se traduit par un manque de motivation et de sens dans ce qu’on fait. Il faut savoir rompre lorsqu’on se sent prisonnier d’un travail. Le «sens du devoir» cache souvent un manque de courage.

«Firnas Aerial Solutions», «Studenjoy» et «Caroose» sont respectivement les trois projets gagnants du concours «Mon projet BP», lancé par le groupe Banque Populaire et qui vise à primer les meilleurs projets de la diaspora marocaine.

M’hamed Chraibi est le nouveau Country Manager de la filiale Dachser au Maroc, entreprise allemande spécialisée dans les solutions de transport et de logistique en Europe. Il succède à Frédéric Seillier, qui quitte l’entreprise après 26 années au sein du groupe, dont 22 passées à la tête de la filiale marocaine.

La sentence arbitrale doit être rendue dans les 4 jours après la comparution des parties, et être motivée et notifiée dans les 24 heures.

Je pense qu’au-delà des différents mécanismes de résolution des conflits, les litiges peuvent se résoudre d’abord en interne. Une fluidité de la communication permet parfois de résoudre 50% des différends.