Votre Carrière

Les besoins portent souvent sur les mêmes profils, à savoir les développeurs, les concepteurs, les chefs de projets, les experts sécurité, infrastructures ou réseaux…

«Les informaticiens constituent la 2e population la plus active de notre site».

Extrait : «La revue de direction est réalisée une fois par an. Elle permet à la direction de la structure de revoir le système de management et constitue l’occasion pour examiner l’opportunité de revoir sa politique afin de s’assurer que le système de management demeure pertinent, adéquat et efficace».

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) poursuit ses actions de coopération avec les pays d’Afrique.

Pour la 2e fois consécutive, Lydec est intégrée au palmarès Emerging Market 70 que vient de publier l’agence de notation extra-financière Vigeo Eiris.

Selon l’enquête, 17% des sondés perçoivent entre 10 000 et 15 000 DH par mois, 21% ont entre 4 000 et 6 000 DH et 21% moins de 4 000 DH. 68% des informaticiens ne sont pas satisfaits de leur salaire. Depuis quelques années, les salaires évoluent très peu.

Les entreprises continuent de recruter, mais les salaires des informaticiens se sont stabilisés. Pour les postes les plus courants, la rémunération varie de 5 000 DH à 15000 DH par mois.

La Fondation de l’Education pour l’Emploi au Maroc (EFE Maroc) et la Fondation Citi célèbrent leurs trois ans de collaboration à travers le programme de partenariat régional «Formation pour l’avenir : l’emploi et la sensibilisation des jeunes de la région MENA».

La marque employeur regroupe trois notions distinctes que sont l’identité (ADN de l’entreprise), l’image employeur (vue de l’intérieur) et la réputation (perception du public). Délai de recrutement, environnement de travail, culture de l’entreprise, type de management…, tout peut contribuer à la construction de la marque.

Wafa Assurance vient de décerner les trophées de la deuxième édition des Trophées de la prévention. Une soixantaine de dossiers a été traitée cette année contre une quarantaine enregistrée l’année dernière.

Onze lauréats du continent africain viennent d’être primés lors de la deuxième édition du prix African Entrepreneurship Award de BMCE Bank. Doté d’une enveloppe annuelle d’un million de dollars américains, le prix récompense les projets à impact social et durable dans les trois domaines du programme que sont l’éducation, l’environnement et le domaine inexploré.

«La discrimination est indirecte, difficilement identifiable et ancrée dans la culture».