Economie

Valorim, sa nouvelle filiale, vise dans un premier temps le patrimoine des clients
d’Upline.

Ils demandent la baisse des droits de douane sur les intrants des aliments composés.

Avec seulement 1,5% du chiffre d’affaires du groupe, le Maroc est un marché à  fort potentiel.

Elle est présélectionnée pour l’acquisition de 33,5% du capital de la Banque du Sud.

Le groupe y réalise un projet de 70 MDH
Exploitation d’une carrière et usine de canalisations en projet.

Un plan de trois ans, chapeauté par le Souverain pour aligner la zone sur
le niveau d’équipement et de services des autres provinces du Nord
Trois actions principales : désenclavement, développement économique
et services à la population.

Les tribunaux de commerce de Casablanca et de Rabat sont déjà en
ligne, les autres suivront.
Objectif du ministère de la Justice : toucher 8 millions de personnes d’abonnés
au GSM.

Après l’italien Legler, on attend l’anglais Dewhirst et l’américain
Sara Lee
Un opérateur espagnol veut investir dans la fabrication de chaussures
destinées à être exportées vers les Etats-Unis.

La diésélisation du parc automobile relègue l’essence au second plan.

La Coalition marocaine pour l’accès aux soins et aux médicaments
juge que l’accord de libre-échange ne reflète pas les dispositions
de l’OMC.
Pour les besoins de son lobbying, elle confiera une étude du texte à
des experts internationaux ; les conclusions seront remises au Parlement.

Les banques ont demandé la mise en vente de l’hôtel Palais des Roses Palace.
Dallah Albaraka est officiellement évincé de Taghazout.
Sur un investissement prévu de 2,75 milliards de DH, 45 millions seulement ont été apportés en fonds propres.

Les trois points-clés du plan : réduction de l’effort de pêche
de 50 %, quota fixe pour les bateaux de pêche hauturière, limitation
à 2 500 des barques artisanales…