Economie

En dépit de sa beauté, la vallée du Bouregreg est un site menacé. Ce dernier est en effet constamment agressé par la prolifération de l’habitat insalubre auquel s’ajoute la concentration des deux décharges principales de l’agglomération : Oulja et Akreuch,

400 autocars mis en fourrière depuis mai 2004.

Un texte de loi devrait entériner le projet d’aménagement de la vallée du Bouregreg.
Le projet coûtera 10 milliards de DH.
Pour le financement, il est prévu un mixage entre deniers publics, ressources privées et emprunts internationaux.

Agadir respire enfin et Marrakech a connu un bon mois d’août.

Volonté d’apaisement du ministère du Commerce, de l’industrie et de la Mise à niveau qui réaffirme les choix libéraux du Maroc.
Les importateurs du secteur organisé réaffirment leurs inquiétudes au sujet d’un système qui comporte une part d’arbitraire.
Le niveau élevé des droits de douane reste le vrai problème.

La BNDE souscrit à hauteur de 570 MDH

Ses onze agences seront intégrées au réseau de la BMAO.

Les gestionnaires délégués ne sont pas encore prêts et mettent l’accent sur l’amélioration des RH.

Pas de solution «politique» en dépit des espoirs.
La BCP, qui a distribué 70% des crédits, évalue le taux de contentieux à 38%.
Les débiteurs appelés à rembourser jusqu’au dernier centime, sous peine d’être poursuivis.

Elle a acheté 54 000 actions auprès du CIH

Les deux partenaires pourraient mener des actions communes dans l’immobilier.

Une centaine d’entreprises dont des multinationales y emploient 6 000 personnes et occupent 200 000 m2 de bureaux.
Signalisation défectueuse, rues non-goudronnées, insécurité, isolement… de nombreux problèmes à résoudre.

Sogatour a convié, entre le 23 et le 25 juillet, une quinzaine de supports de la presse écrite nationale pour un week-end à  l’hôtel Jnane Palace de Fès.

Les recettes ont été de l’ordre de 14 MDH, dont 1,5 MDH provenant des SMS

120 personnes ont été mobilisées le soir de la finale.