Economie

Les résultats d’une enquête qui a duré trois ans révèlent
le poids de l’informel dans le système économique.
Les unités de production informelle (UPI) sont au nombre de 1 233 240,
réparties sur l’ensemble du territoire national.
70,5 % de ces unités sont constituées d’un seul salarié
actif.
Plus de la moitié opère dans le commerce.

Plusieurs agences, les petites en particulier, ne tournent qu’avec trois employés
et ne sont pas protégées n Consigne donnée aux employés
: ne pas résister aux agresseurs.

1 236 ménages de deux bidonvilles à Nouacer et El Fida, en bénéficieront.

Sur 6 milliards de DH de créances détenues sur les affiliés,
entre 1969 et 1996, 320 MDH ont été encaissés.

L’incendie du 18 septembre impose de facto une seule solution : délocalisation de la raffinerie, diversification des approvisionnements.

Pour coller à la stratégie touristique, la capacité des aéroports
devrait être portée à 17,7 millions de passagers en 2010
Les conditions d’accès au marché ne sont pas suffisamment
transparentes.

A fin 2002, le total net des créances en souffrance détenues sur
les entreprises et les particuliers s’élevait à 7 milliards
de DH environ.
Une majorité de dossiers porte sur des crédits non couverts par
des garanties.
L’Etat a garanti des emprunts pour 1,8 milliard de dirhams.

Les providers accusent toujours Maroc Telecom de profiter de son monopole
Le régulateur leur a donné six mois pour se mettre d’accord
sur une solution.

Le patronat demande le relèvement de la tranche exonérée
de l’IGR de 20 000 DH à 24 000 DH.
La mise en place d’un droit fixe d’enregistrement de l’ordre de 300 DH au lieu
d’un droit proportionnel de 0,5 % est jugée plus judicieuse
Abattement de l’IS en cas d’augmentation du capital des PME/PMI.

Les avantages fiscaux accordés au programme des 200 000 logements maintenus.

Les coûts de production seront réduits par le biais de l’assouplissement
des normes de construction.

Le business-plan du constructeur italien se déroulait jusqu’en 2008.
Renault et Fiat pourraient cohabiter si leurs voitures économiques ne se
font pas de l’ombre.
Somaca sera difficile à gérer si aucun actionnaire ne détient
la majorité absolue.

En 1997, Mohamed Talal crée La Voie Express avec une dizaine de véhicules
d’occasion.
Pendant plusieurs mois, il vit avec un salaire de 6 000 DH et travaille 14 heures
par jour.
Ingénieur des mines,rien ne le prédestinait à se lancer dans
un secteur totalement méconnu.