Economie

Ils comptent sur les réservations de dernière heure pour sauver
l’année.
Les maisons d’hôtes et riads, eux, ont déjà fait le
plein.

La capacité installée de 200 tonnes par an ne devait être
portée à 500 tonnes que six mois plus tard.
Les Fromageries des Doukkala ont investi, au total, 10 MDH sur le produit.

Hormis les frais de construction du barrage Boukerkour, 160 MDH ont été
mobilisés pour la protection de la ville.
Digues, barrières de protection, réfection d’ouvrages… Tour
d’horizon de ce qui a été entrepris.

L’entreprise investit 5,5 MDH dans les deux premiers magasins qu’elle a ouverts à  Paris.

Elles ont démarré le 11 décembre et visent à  faire connaître le produit Maroc.

Globalement, l’appréciation de l’euro a un effet positif sur
le Maroc.
Les phosphates, les produits de la mer réglés en dollars et la dette
libellée en euros en sont pénalisés.
En raison de l’ancrage à l’euro,la compétitivité
des entreprises marocaines est en train de s’éroder.

La péréquation avec le prix du carburant est insuffisante et les opérateurs financent de fait la subvention.

Des projets économiques respectant l’environnement peuvent être partiellement financés par les pays qui outrepassent leur quota de pollution.
Trois projets représentant un investissement de plus d’un milliard de DH ont été déjà  retenus pour le Maroc.

L’accord de libre-échange sera signé dès janvier prochain
D’autres produits seront libéralisés sur 9 ans.

Légalement, les boulangers sont en droit de procéder à  l’augmentation.

Elle contrôlera 33 % d’Amendis après le rachat des parts que détenait Hydro Québec International.

La situation des caisses est globalement bonne mais il est urgent de prévenir
une catastrophe prévisible.
Le nombre de retraités croît trop rapidement par rapport à
celui des cotisants.