Economie

Aujourd’hui, 30 000 à 35 000 salariés y sont potentiellement éligibles.
Pour en bénéficier, il faut avoir travaillé pendant 10 ans au moins.
L’accord de l’employeur est obligatoire
La CNSS fournira formulaires et simulations à la demande.

La dernière mouture du projet de loi organique sur la grève a été remise aux partenaires sociaux à fin mai.
Les syndicats veulent lier ce projet à la réalisation des autres points du Dialogue social.
Le patronat estime que les nouvelles contraintes de l’entreprise ne permettent plus d’attendre.

Le nombre de touristes étrangers a progressé de 21% n Le nombre de nuitées est en hausse de 11%.

La question du modèle économique des Autoroutes du Maroc (ADM) reste toutefois posée.

Après les Gauloises blondes en avril, Fortuna sera lancée le 1er juin, au prix de 20 DH.

Avis de paiement et mises en demeure sont toujours émis.

145 départs volontaires ont été enregistrés depuis janvier 2004 dans les deux banques n La convention du 15 mai a permis de calmer les inquiétudes des cadres de Wafabank et BCM quant à leur avenir.

Beaucoup de projets agréés par la commission interministérielle des investissements et comptabilisés dans les statistiques officielles n’ont pas vu le jour.
La faisabilité des projets et le niveau d’engagement des promoteurs ne sont pas suffisamment étudiés.
Pour certains projets comptabilisés, la convention n’a même pas été signée.

Pour promouvoir cette source d’énergie, un séminaire a été organisé du 24 au 26 mai à Marrakech.

Les professionnels réclament l’allongement de la durée du contrat de travail temporaire n Les deux associations existantes sont divisées sur la pertinence de la caution exigée des agences d’intérim.

Hôtellerie et restauration absorbent l’essentiel de la production.
Le marché local absorbe à peine 120 MDH de surgelés.
Les ménages sont découragés par le niveau relativement élevé des prix.
La faible demande ne justifie pas l’investissement nécessaire pour fabriquer des produits élaborés.

En tête, la possibilité d’introduire un recours contre les décisions du gouverneur.