Economie

Il demande que la majoration de 132% couvrant la période novembre 2002-juin
2003 soit réduite.

Pour certains promoteurs, en dessous de 120 000 DH, la qualité des logements
ne peut être assurée.

La mise en service est prévue pour fin 2005 n Le coût du projet est de 117,2 millions d’euros, soit 1,2 milliard de DH.

Les dépenses de l’Etat seront alourdies par l’impact des accords sociaux
et des retraites anticipées.
Le taux de croissance : 3 % seulement.
L’inflation serait contenue à 2%.
Mais la lettre de cadrage qui fixe les orientations de la loi de finances n’est
toujours pas prête.

Pour certains, l’insuffisance des moyens de l’Etat remet en cause l’assistance médicale aux démunis.

Changements importants dans la loi sur les télécoms.

Suite à  un appel d’offres international, les cabinets intéressés par l’étude ont soumissionné.

Après Eqdom et Brasseries du Maroc, le groupe se déleste de Carnaud
Maroc
Outre une capacité d’endettement considérable, plus de 2 milliards
de DH de plus-values de cession seront disponibles.

Un nouveau siège sera construit près de l’aéroport Mohammed
V
De nouvelles agences et un look unifié.

Il lui a fallu près de dix ans pour convaincre les Américains de
miser sur le marché marocain.
Il a tout abandonné pour tenter l’aventure du fast-food. Aujourd’hui,
il est patron de l’affaire et gère 5 restaurants.

Le chantier est limité à l’esplanade de 5 000 m2 surplombant
la mer n Bouygues prend en charge
les travaux en attendant le dénouement de son litige avec ses assureurs.

Taoufik Bennani Smirès vise un projet intégré : portail Internet,
presse écrite, régie publicitaire et télévision.
Baptisé Vivacasablanca, le projet ciblera les habitants de la métropole.