Economie

Les procédures et prix seront affichés dans tous les services administratifs.

7 jours maximum pour obtenir une CIN

2 jours pour une fiche anthropométrique.

En dix ans, Jaouda a porté sa part de marché de 3 à  20 %, tandis que la Centrale laitière revendique un taux de pénétration de 70 %.

L’innovation et la distribution sont les armes de la bataille.

Avec la disparition progressive des petites unités, le secteur est en passe de se transformer en un duopole.

Le montant de l’épargne gérée totalise 72 milliards de DH n Les caisses de retraite internes se bousculent.

Une nouvelle filiale dédiée à  cette activité sera créée n Elle disposera d’un parc de 25 camions

Des partenariats seront conclus avec des opérateurs européens.

La diversification des activités de la CTM la rendrait moins dépendante de son métier historique, le transport interurbain. Les efforts déployés dans ce sens semblent déjà  porter leurs fruits. A fin 2002, cette branche ne représentait que 55 % du C.A. global du groupe, contre 21 % pour le transport international, 22 % pour la messagerie et
3 % pour le transport touristique.

Les créanciers peuvent perdre 40 % de leur dû dès qu’une
procédure de redressement judiciaire est prononcée.
62 redressements judiciaires et 20 liquidations ont été prononcés
à Casablanca en 2002.

Les affirmations de Renault et celles du ministre du Commerce sont contradictoires.

Les protections douanières seront maintenues.
La suppression de la compensation est envisagée.

Le projet a subi quelques amendements de forme n Les points clés, objet de l’accord social, n’ont pas été modifiés.

Elle a tenté d’exporter des peaux semi-finies sous couvert de croûtes
de cuir.

925 adhérents totalisant 2 152 voix étaient inscrits à deux
jours du scrutin.
Les deux rivaux ont multiplié les contacts avec les fédérations,
associations et patrons de grands groupes.

En 1993, l’entreprise vendait 20 tonnes par an, aujourd’hui elle en
vend 8 millions

L’effectif est passé de 6 à 250 salariés

Koutoubia est certifiée Iso 9001-2000 et a engagé un processus
d’intégration.

On a importé 282 MDH de semences pour exporter 135 MDH de tubercules
La surproduction a entraîné une chute des prix sur le marché
local.