Oxford Business Group

L’essentiel des investissements sera consacré aux installations chimiques, notamment aux infrastructures de transformation des phosphates pour permettre à  la production d’être transportée par minéroduc.

L’objectif du gouvernement est que 42% de la capacité de production en électricité soit assuré par les énergies renouvelables d’ici 2020 contre 33% en 2009, avec une répartition égale de l’hydroélectrique, de l’éolien et du solaire.

Le segment du logement social, du secteur immobilier en général, devrait afficher de fermes signes de croissance au cours des prochaines années.

Pour continuer à  faire grimper le chiffre d’affaires et les bénéfices, les banques s’adonnent à  une concurrence accrue en vue d’attirer les Marocains résidant en Europe de l’Ouest, le secteur des transferts étant particulièrement lucratif.

Le nombre de passagers du réseau ferroviaire a augmenté de 4.7% en 2010 par rapport à  2009, à  31 millions. Depuis 2004, le taux d’évolution annuel moyen est de l’ordre de 9%.